Vidéo : Louis XIV et la révocation de l'Édit de Nantes

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Enseignement moral et civique02:30

Louis XIV et la révocation de l'Édit de Nantes

Les protestants de France

Le 18 octobre 1685 le roi Louis XIV révoque l’édit de Nantes, signé en 1598 par Henri IV. Autrement dit, exceptée la religion catholique, il n'y a plus de religion autiorisée en France. C'est une terrible nouvelle pour les prostetants du pays.

Un roi, une loi, une foi

Louis XIV, petit fils d'Henri XIV, proclame un nouvel édit, celui de Fontainebleau, qui vient annuler et remplacer l'édit de Nantes. Là où Henri IV inventait la laïcité, Louis XIV, lui, plonge le pays dans un obscurantisme total. Les temples sont détruits ; les cultes interdits ; les pasteurs sont contraints de s’exiler et d’abandonner leurs enfants de plus de 7 ans. Les fidèles doivent se convertir ou fuir clandestinement la France vers la Suisse, l'Europe germanique, l’Angleterre, l’Amérique du nord etc.

Cette révocation fait donc perdre à la France toute une partie de ses élites. Les historiens estiment qu’entre 130 000 et 200 000 français sont partis.

Une religion clandestine

Mais si les élites peuvent fuir, la majorité est contrainte de rester. Certains se convertissent au catholicisme publiquement mais restent fidèles à leur religion dans le cercle familial. Dans les maisons, les femmes cachent les bibles. Les protestants font oublier chaque soir à leurs enfants ce qui a été appris le jour.

Cette période de résistance est appelée « le Désert ». Comme les temples sont détruits, les protestants se réunissent dans les forêts, dans les montagnes…ils réinventent une Église de la clandestinité. 

 

Réalisateur : Valérie Manns

Producteur : Compagnie des Phares et Balises, France Télévisions

Année de copyright : 2015

Année de production : 2015

Publié le 13/04/16

Modifié le 29/09/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par