Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Actualité02:29

#Magie : la nouvelle génération ?

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 2 min

Finis les numéros de magie illisibles, faits par de vieux magiciens à chapeau et lapin … La nouvelle génération d’illusionnistes dépoussière les tours de passe-passe grâce aux nouvelles technologies. Ce métier, car c’est un métier, semble faire d’autant plus rêver. Mais est-ce si simple de mettre des paillettes dans les yeux des spectateurs ? Zoom sur les coulisses d’une profession où les apparences peuvent définitivement être trompeuses…

 

Stand-up et nouvelles technologies

Tour de cartes, numéros d’illusion, spectacle de rue… Les magiciens fascinent depuis toujours. Mais depuis dix ans, de nouveaux visages rajeunissent la magie traditionnelle, jugée parfois ringarde. Ils s’appellent Donovan, Elfia, Gus, Kamel le Magicien, Alexandra Duvivier… Cette jeune génération fusionne magie et stand-up avec un ton plus personnel, humoristique et décomplexé. Pour cela, ils n’hésitent pas à utiliser, dans leurs shows, téléphones, tablettes, projections. C’est d’ailleurs la spécialité des « illusionnistes digitaux » comme les French Twins.

 

Un statut de stars

Au-delà des spectacles, c’est aussi la façon de faire de la promotion qui a changé. Comme Donovan, plusieurs magiciens ont lancé des chaînes YouTube et multiplient les collaborations avec de célèbres youtubeurs. D’autres participent à des concerts. Les illusionnistes sont devenus des stars comme les autres. Mais pour percer, il faut se former.

 

L’école des magiciens, ça existe ?

Depuis septembre 2019, il est possible de décrocher un diplôme de magie reconnu par l’Etat ! « On constate un vrai engouement pour cet art. Comme il y a un besoin de magiciens sur le marché du travail, il y a une nécéssité de faire reconnaître leurs compétences. Il faut donc définir les spécificités d'un bon magicien », souligne Adeline Galland, responsable pédagogique de l’école Double Fond. Beaucoup de personnes fantasment le métier. Mais il exige du travail. « Notre formation se fait sur 550 heures réparties sur dix-huit mois. Après, il y a 2 000 à 3 000 heures de travail perso à fournir pour arriver au niveau », poursuit Alexandra Duvivier, directrice de l’école.

Bref, devenir magicien ne se fait pas en un claquement de doigts !

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Année de diffusion : 2019

Publié le 19/12/19

Modifié le 16/03/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par