Vidéo : #1 - Moi et l'amour

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Bien-être et santé51:15Publié le 30/08/2021

A Manchester, Richard cherche l’amour. Francisco, à Ericeira au Portugal, vient de tomber amoureux et sa vie sexuelle est chamboulée. Angelina aime Saher et veut vivre en couple avec lui à Fribourg. Thaïs déménage à Berlin pour commencer une nouvelle vie. Homo ou hétéro, fille ou garçon, tous s’interrogent sur leur rapport à l’amour, au corps, à la liberté sexuelle. À l’heure des sites de rencontres et d’une hypersexualisation des rapports entre jeunes, on sera surpris de croiser l’éternel romantisme, la difficulté à s’engager, le défi de s’assumer.

Le romantisme des jeunes 

« J’espère qu’on restera ensemble toute notre vie », Angelina et Saher ont eu le coup de foudre. Saher, originaire d'Irak, a fui la guerre dans son pays. Après avoir traversé la Turquie, la Grèce et un séjour en centre de rétention : il arrive en Allemagne à l'âge de 18 ans .

« Recommencer sa vie dans un nouveau pays est un exploit, cela montre sa force »,  Angelina est fière de Saher et explique le soutenir à vie. Pour elle, leurs différences sont le ciment de leur couple. Francisco, barman, 20 ans, vit au Portugal. « Il y a des filles du monde entier ici », avec ses amis, il sort et multiplie les conquêtes. Ses parents lui prêtent un appartement afin qu’il puisse retrouver ses amis et faire ses soirées. Francisco est amoureux de Dimitra qui vit en Grèce. Il continue à voir d’autres filles. Cette rencontre a changé sa vie mais après 7 mois de relation à distance, il ne sait plus où il en est.

Le défi de s’assumer 

Dans une relation libre avec David, qui se définit pansexuel, elle explique avoir vécu une relation à sens unique et que cette histoire lui a fait du mal. « Nous sommes dans une génération qui a de plus en plus de mal à s’engager ». Après la rupture avec David, Thaïs quitte Paris pour Berlin pour se retrouver et apprendre à s’aimer. Elle explique qu’elle est tombée amoureuse mais que cette histoire à sens unique lui a fait du mal. 

« Cela fait du bien de se sentir regardée, je sais que je ne suis pas la femme fatale mais la bonne pote », à Berlin, elle se sent à l’aise avec son corps, libre et en phase avec elle-même. A Manchester, Richard se définit comme Polyamoureux et bisexuel. En première année de fac, il fait son coming-out, « je savais que tout le monde le savait, l’important c’est le processus ». Avec la peur du jugement de ses amis et de sa famille, il explique s’être caché 5 ans avant d’assumer sa sexualité. « J’aime la vie de couple mais je veux être libre, le jour où je trouverai quelqu’un qui m’accepte : ce sera sûrement le bon ». Aujourd’hui, il s’assume et espère trouver l’amour.

 

► Découvrez tous les épisodes de la série Generation What?

Réalisateur : Simon Bouisson et Pierre Bourgeois

Producteur : Yami 2

Distributeur : FTD

Année de copyright : 2016

Année de production : 2016

Publié le 30/08/21

Modifié le 08/12/21

Ce contenu est proposé par