Vidéo : Monnaies digitales et "cryptomonnaies" : est-ce la même chose ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Monnaies digitales et "cryptomonnaies" : est-ce la même chose ?

Les ABC de l’économie

Les monnaies digitales et les cryptomonnaies s’appuient sur une même technologie appelée blockhain. Mais ces deux monnaies numériques restent très différentes. Explications.

La blockchain, c’est quoi ?

La blockchain permet, via un réseau d’ordinateurs, de transmettre et de stocker des informations. Ces informations sont regroupées dans des « blocs » liés entre eux et visibles par tous les utilisateurs du réseau. Si une information est modifiée, tous les blocs se modifient. Cette action est alors automatiquement détectée. C’est donc un système sécurisé.

Qu’est-ce que les cryptomonnaies ?

Les cryptomonnaies, comme le Bitcoin, ne sont pas considérés comme des monnaies, mais plutôt comme des cryptoactifs. Les raisons : elles sont rarement acceptées dans l’achat de produits et leur valeur fluctue beaucoup. Les utilisateurs achètent des cryptoactifs souvent pour spéculer, au risque d’en perdre en cas de baisse de la valeur.

 

En parallèle, d’autres cryptoactifs, appelés les « stable coins », se développent. Elles ont une une valeur plus stable car elles sont gérées par des grandes entreprises privées en qui les utilisateurs peuvent avoir davantage.

 

Problème :

  • leur cours n’est pas complètement stable.
  • Ils n’offrent pas de garantie : si l’entreprise privée fait faillite, les utilisateurs perdent l’ensemble de leurs cryptoactifs.
  • A grande échelle, les cryptoactifs peuvent créer des risques d’instabilité financière.

Qu’est-ce que les monnaies digitales ?

Le principe de la monnaie digitale est qu’elle est :

  • émise et garantie par une banque centrale
  • acceptée par tous
  • stable

Actuellement, elle est au stade expérimental. Les premiers tests portent sur une monnaie digitale dite de « gros ». Son utilisation est réservée aux transactions entre banques. L’avantage de s’appuyer sur la blockchain, c’est que ces transactions :

  • plus rapides
  • moins chères
  • plus sécurisées

Face aux nouvelles habitudes de paiement, une réflexion est menée sur la création d’une monnaie digitale dite de « détail », destinée au grand public. Elle serait utilisée comme une sorte de billets numériques stockés par exemple sur un téléphone.

 

Actuellement, la Banque de France expérimente la monnaie digitale de gros et la Banque de Suède teste la monnaie digitale de détail. Elles pourraient être utilisées d’ici quelques années.

Nom de l'auteur : Banque de France

Producteur : Banque de France

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Publié le 29/04/21

Modifié le 06/05/21

Ce contenu est proposé par