Vidéo : Nicolas Floc'h, vingt milles clichés sous les mers

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options04:06Publié le 15/09/2021

Nicolas Floc'h, vingt milles clichés sous les mers

Culture Prime

Photographe de fonds marins, artiste, depuis 40 ans, Nicolas Floc’h se passionne pour les paysages naturels et plus spécialement depuis 2008 pour les récifs artificiels. Son travail en noir & blanc, lui permet de rendre compte de l’univers froid, silencieux et vertigineux qui prédomine sous l’eau. Pourtant, au fil de ses expéditions sous-marine, il constate un changement de paysage radical dans le fond des mers et des océans. 

Qu’est-ce qu’un récif artificiel ?

Il s’agit de structures volontairement immergées par l’homme, pour créer des habitats propices au développement de la vie sous-marine. Peu à peu, la nature en prend possession, c’est un travail long, en lien avec l’environnement. 

Un changement radical d’années en années 

Depuis 40 ans, les nombreux clichés pris lors de ses excursions sous-marines, lui ont permis de constater d’importantes dégradations des paysages naturels. Dans certains endroits, la lumière ne passe plus, les espèces ne se développent plus, les écosystèmes sont perturbés. Des forêts et des prairies de laminaires font place à des zones totalement vides. 

Un fonds photographique sur la banalité des profondeurs

Loin des massifs coraliens hauts en couleurs, les espaces naturels explorés sont rarement photographiés et restent méconnus. De la Bretagne au Japon, par sa proposition artistique, Nicolas Floc'h réalise un inventaire, accessible en plongée peu profonde. Son travail d'archives constitue un véritable fonds photographique qui peut aider des scientifiques à l’avenir, C’est l’état zéro du paysage sous-marin. 

 

► Artiviste - Nicolas Floch, vingt mille clichés sous les mers est disponible sur france.tv 

 

Producteur : Culture Prime

Publié le 15/09/21

Modifié le 15/09/21

Ce contenu est proposé par