Vidéo : Noirs de France : SOS Racisme

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
EMC04:11Publié le 20/01/2012

Noirs de France : SOS Racisme

Noirs de France

1984. Après un été marqué par des meurtres racistes et des violences policières à répétition, le Rassemblement National qui portait encore le nom de Front National, remporte ses premières victoires politiques. Face à la montée de l’extrémisme, une force politique spontanée surgit des quartiers populaires : la marche de l’égalité, surnommée la « marche des Beurs » par les médias.

SOS Racisme, l’échec de l’antiracisme ?

En réaction aux succès électoraux du Rassemblement National (ex Front National) et à la banalisation de la xénophobie, l'association SOS Racisme est créée en octobre 1984 par Harlem Désir et Julien Dray. Bien que l’association soit pionnière dans la lutte contre les discriminations des minorités, on lui reproche d’instrumentaliser la lutte antiraciste et sa proximité avec le parti socialiste, sans avoir su faire émerger une génération de responsables politiques issus de la diversité.

Le syndrome de l’éboueur

« Je suis cadre, ne le dites pas à mon voisin, il pense que je suis éboueur ». Gaston Kelman parle de « rendez-vous manqué » et de « syndrome de l’éboueur ». Il explique ceci par la difficulté des institutions à voir les migrants autrement que par des fonctions subalternes ou des personnes à assister.

► Pour en savoir plus sur la discrimination envers les noirs, découvrez notre dossier spécial Noirs de France.

Réalisateur : Juan Gélas, Auteurs : Pascal Blanchard, Juan Gélas

Producteur : Paris : Compagnie des Phares et Balises; INA

Année de production : 2011

Publié le 20/01/12

Modifié le 15/11/22

Ce contenu est proposé par