Vidéo : Nollywood, la puissance du cinéma nigérian

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Actualité03:21

Nollywood, la puissance du cinéma nigérian

Decod'actu

Savez-vous que le Nigeria est le 2e plus gros producteur de films du monde ? Il s’appelle même Nollywood : une contraction de Nigeria et de Hollywood. Ce terme est utilisé en référence donc à Hollywood pour le cinéma américain, 3e plus gros producteur de films et à Bollywood, pour le cinéma indien, 1er du classement.

Nollywood, un cinéma fait par et pour les Africains

Né en 1992, Nollywood est un cinéma fait par et pour les Africains. Nollywood doit son succès à ses histoires spécifiquement Nigérianes : romances sur fond de rivalités ethniques, intrigues religieuses… cet ancrage culturel permet à de nombreux Africains de s’identifier.

Tournés majoritairement en anglais et en yoruba, la langue nationale du Nigeria, les films sont doublés en portugais pour l’Angola et en français pour les pays africains de l’espace francophone. Même en Europe, où la diaspora africaine est implantée, ces œuvres rencontrent leur public grâce à de nouveaux canaux de distribution sur Internet, comme la vidéo à la demande. Ce cinéma rassemble désormais 150 millions de spectateurs.

Que représente Nollywood dans l’économie du Nigéria ?

Nollywood, c’est 2 500 films par an. Economiquement, le secteur du cinéma nigérian rapporte entre 500 et 800 millions de dollars de revenus. Il est le 2e plus gros employeur du pays, après l’agriculture, avec 1 million d’emplois locaux. C’est grâce au faible coût de fabrication des films que cette industrie fait recette.

Au Nigeria, un film Nollywood est généralement tourné en un mois et coûte environ 21 000 euros, alors qu'en France, un film est tourné en 34 jours en moyenne et coûte environ 4,36 millions d'euros.

Au Nigeria, tous les films ne sortent pas en salles car celles-ci sont peu nombreuses, et le coût d’une place reste élevé pour un bonne partie de la population. De ce fait, beaucoup de films sont directement distribués en DVD, ou diffusés sur des chaînes de tv africaines.

Nollywood attise les convoitises des géants de la vidéo à la demande

Selon la Banque mondiale, quand 1 DVD Nollywood est acheté, 9 sont piratés. Problème : ce système de diffusion favorise la fraude. Des copies illégales de DVD sont vendues à la sauvette pour 1 ou 2 euros dans les rues de Lagos, la capitale du pays. Conséquence, ces copies pirates sont un manque à gagner pour l’industrie cinématographique nigériane. Du coup, des plateformes de VOD par abonnement ont donc vu le jour au Nigeria, comme IrokoTV.

Et les géants mondiaux de la vidéo à la demande s’y intéressent désormais. Ils proposent ces films dans leurs catalogues. Et si internet n'est pas encore dans tous les foyers africains, le potentiel du territoire est énorme : une population jeune, une classe moyenne en développement... Les géants mondiaux de la vidéo à la demande y voient un bon présage et font un pari sur l'avenir.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Eva Sauphie

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 10/02/21

Modifié le 01/03/21

Ce contenu est proposé par