Vidéo : Notables à la croisée des chemins

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire05:31Publié le 06/11/2013

Notables à la croisée des chemins

Un village français, ils y étaient...

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement de Vichy a été un régime très autoritaire, cherchant rapidement à contrôler, avec l’occupant nazi, institutions et élites locales.

Une nomination des maires

Dès l'automne 1940, les conseils généraux sont supprimés. Avec la loi du 16 novembre 1940, c'est le préfet ou le ministre de l'Intérieur qui nomme les maires et les conseillers municipaux dans les villes de plus de 2 000 habitants. Revanche du Front Populaire et purges politiques ont permis ainsi l'ascension de notables marqués à droite ou se prétendant apolitiques.

Maires : entre compromis et aide aux administrés

Toutefois, la tâche des maires est devenue de plus en plus ardue : faire respecter l'ordre, appliquer les lois de Vichy, trouver du ravitaillement pour leurs administrés… Peu de maires ont affronté l'occupant nazi. La plupart d'entre eux ont cherché des compromis, qui frisaient souvent la compromission. D’autres ont usé de leurs pouvoirs pour délivrer des fausses cartes d'identité, ralentir des procédures ou encore aider des Juifs et des résistants, comme le témoignent des témoins de l’époque dans cet extrait d'Un village français, ils y étaient...

Réalisateur : Antoine de Meaux

Producteur : Tetra Media Fiction

Année de production : 2010

Publié le 06/11/13

Modifié le 14/01/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte