Vidéo : Nouveau médicament : les stratégies en temps de crise

icu.next-video

Contenu proposé par

Cnam
Culture générale05:45Publié le 23/08/2021

Nouveau médicament : les stratégies en temps de crise

Au cœur du débat

Les 12 à 15 années habituellement nécessaires à la production d’un nouveau médicament ne sont pas compatibles avec l’urgence de traitement d’une pandémie comme celle du Covid-19. D’autres stratégies sont alors employées selon Marc Port, professeur au Cnam, titulaire de la chaire Industries chimiques et pharmaceutiques et chercheur au laboratoire GBCM.

L’accélération des phases préclinique et clinique

La première stratégie consiste à réduire les phases de recherches précliniques et cliniques. Pour la première, il s’agit :

  • d’utiliser des technologies comme la bio-informatique, qui permet notamment de trouver plus rapidement la cible thérapeutique ;
  • de développer les collaborations entre équipes académiques et industrielles.

L’optimisation de la phase clinique passe, elle, par le renforcement du management de projet, l’accélération des prises de décision et l’utilisation accrue de la gestion des risques.

La stratégie de repositionnement

L’autre stratégie dite de repositionnement consiste à trouver de nouvelles cibles thérapeutiques à des médicaments existants ou en état de recherches suffisamment avancées. Cela permet de se passer des phases de recherches précliniques et en partie cliniques pour se concentrer sur les autres possibles interactions d’une molécule, qui sont au nombre de 6 à 12 en moyenne dans l’organisme humain. En plus de gains économiques, le temps de production peut ainsi être réduit de 3 à 6 ans.

Producteur : CNAM

Année de copyright : 2020

Publié le 23/08/21

Modifié le 27/12/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte