Vidéo : Oysters are dying: Who's the culprit? - L'actualité en anglais

icu.next-video

Contenu proposé par

France 24
Langues vivantes06:20Publié le 26/11/2019

Oysters are dying: Who's the culprit? - L'actualité en anglais

Down to Earth

Depuis 2008, les populations d'huîtres sont décimées par un virus mortel. Aujourd'hui entre 30 et 75% des huîtres ne survivent pas. Une épidémie d'herpès a été identifiée comme le principal coupable. Cette maladie peut tuer à la fois les huîtres sauvages et les huîtres d'élevage, en particulier les huîtres juvéniles connues sous le nom de naissain. L'équipe de Down to Earth s'est rendue en France, en Bretagne, rencontrer ceux qui travaillent à la préservation de l'huître.

Le virus de l'herpès affaiblit le système immunitaire des huîtres (texte en anglais)

Since 2008, oyster populations have been decimated by a deadly virus. Today, between 30 to 75 percent of oysters don't survive. A herpes epidemic has been identified as the main culprit. Although humans can't contract the virus from eating contaminated shellfish, the disease can kill both wild and farmed oysters, especially baby oysters known as spat.

In France, the fourth-largest oyster producer in the world, mass mortalities have become the norm. Inevitably, oystermen have had to rethink their farming practices, growing more oysters to compensate for the losses.

But ten years after the first outbreaks, French scientists have begun to understand how the OsHV-1 virus attacks its prey. The Herpes virus will not kill the oyster, but weaken its immune system, opening the door to opportunistic bacteria that will finish off the mollusc within three days.

The Down to Earth team travelled to Brittany, France’s oyster heartland, to meet those working hard to preserve it.

Producteur : France 24

Publié le 26/11/19

Modifié le 16/12/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte