Vidéo : Parlez-vous les Puces ?

icu.next-video

Contenu proposé par

RFI
Arts et culture07:40Publié le 15/01/2021

audio - Parlez-vous les Puces ?

Parlez-vous Paris ?

Ada est une pianiste russe qui vit à Paris depuis 3 mois. Elle aimerait visiter le marché aux Puces de Saint-Ouen et savoir comment marchander. Partez avec elle à la rencontre des marchands.

Un marché très vaste et très riche

Le marché aux Puces de Saint-Ouen, situé à la porte de Clignancourt, comprend 11 marchés pour environ 2000 marchands, sur 7 hectares. Il est présidé par Frédérique Morel. Au commencement, les premiers marchands des Puces vendaient des matelas à Paris. On raconte que ces matelas étaient pleins de puces. Ces vendeurs ont progressivement été éloignés et repoussés de la capitale pour s’installer finalement à Saint-Ouen. Le marché aux Puces ressemble à une petite ville, avec ses allées et ruelles remplies de boutiques. Chacune des boutiques qui composent le marché, a sa propre spécialité : le bronze, le bois doré, des tableaux ou encore des costumes, etc. Il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts.

L’art de marchander

Il en a aussi pour tous les prix. En effet ces derniers peuvent varier en fonction de la qualité des objets vendus, mais aussi en fonction de l’époque dont ils datent. Certains costumes authentiques par exemple, datent de plusieurs siècles ; ou encore 4 m de galons qui décorent les meubles, datent du XIXe siècle. Ces derniers valent 120 € dans une boutique du marché aux Puces. L’art de marchander consiste alors à négocier avec le commerçant le prix de l’objet. Le vendeur et l’acheteur faisant chacun un effort pour y trouver son compte, dans le respect, la joie et la bonne humeur. C’est là un grand principe du marché aux Puces de Saint-Ouen.

 

 

Photo : © Stevenallan/GettyImages

Réalisateur : Nicole Nazem, Raphaël Cousseau

Nom de l'auteur : Anthippi Potolia, Delphine Barreau

Producteur : RFI

Année de copyright : 2014

Publié le 15/01/21

Modifié le 22/07/21

Ce contenu est proposé par