Vidéo : Parlez-vous Saint-Eustache ?

icu.next-video

Contenu proposé par

RFI

audio - Parlez-vous Saint-Eustache ?

Parlez-vous Paris ?

David est un musicien soudanais. Il s’intéresse aux églises en France. L’occasion de visiter l’église Saint-Eustache, d’y apprendre son histoire et de découvrir son orgue. Eh oui, la musique aussi s’invite à Saint-Eustache !

De la chapelle à l’église

L’église Saint-Eustache est située au cœur du 1er arrondissement de Paris, dans le quartier des Halles. Il faut remonter au XIIIe siècle pour trouver les origines de l’édifice religieux. En effet, à cette époque, à son emplacement on ne trouve pas d’église, mais une petite chapelle, consacrée à Sainte-Agnès et visitée la plupart du temps par les pèlerins. Deux siècles plus tard, François 1er décide de faire construire un édifice plus grand, avec une voûte de 33 m de hauteur, légèrement supérieure à celle de Notre-Dame. L'église Saint-Eustache se différencie d’ailleurs d’une cathédrale, dans le sens ou c’est une église paroissiale où se retrouve une communauté.

De l’orgue à la guitare électrique

La célébrité de l'église Saint-Eustache est aussi due à ses concerts et à son orgue, qui est le plus grand de France avec ses 8000 tuyaux. Stéphane Hezode en est le chantre, c’est-à-dire qu’il est la personne qui chante durant les offices, les messes, et autres cérémonies religieuses. La particularité de cette église parisienne, c’est qu’elle a deux consoles. Une première qui est attenante au tuyau de l’orgue, et se situe donc en hauteur ; et une seconde, située en bas, qui permet de regarder l’organiste jouer. La programmation musicale de l'église Saint-Eustache est organisée par Louis Robiche. Il ne faut pas croire qu’il ne fait jouer que des musiques religieuses dans l’église. En effet, il y fait venir des groupes de rock, de jazz, de folk et d’autres genres musicaux. Parmi les artistes venus jouer à l'église Saint-Eustache, on peut citer la rockeuse américaine Patti Smith.

Lieu de solidarité

Aussi, le père Nicholson ouvre les portes de l’édifice à différentes associations du quartier. L’une d’elles par exemple, sert quotidiennement 300 repas gratuits, et regroupe 250 bénévoles soutenus par les organismes et commerces du quartier. Un bel engagement de solidarité.

 

Photo : © Benh LieuSong/Wikimedia Commons

Réalisateur : Nicole Nazem, Raphaël Cousseau

Nom de l'auteur : Anthippi Potolia, Delphine Barreau

Producteur : RFI

Année de copyright : 2014

Publié le 15/01/21

Modifié le 19/03/21

Ce contenu est proposé par