Vidéo : Pearl Harbor : la préparation du Pacifique avant l'attaque

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire04:01Publié le 17/12/2021

Pearl Harbor : la préparation du Pacifique avant l'attaque

Quand Pearl Harbor change le destin de la France

Quelques mois avant l’attaque de Pearl Harbor, qui marqua le début du conflit ouvert dans le Pacifique, les tensions étaient déjà palpables dans la zone. Notamment dans les colonies françaises, qui ont très vite commencé à se préparer au pire.

Les échos de la Seconde Guerre mondiale dans l’océan Pacifique

A partir de 1941, l’ambition expansionniste du Japon devient une menace pour l’Occident. Après avoir déjà envahi la Mandchourie, au nord-est de l’Asie, dès 1931, l’empire du Soleil Levant, qui vient de s’allier avec l’Allemagne et l’Italie, avance sur le continent asiatique. Il a envahi l’Indochine française et se rapproche de la Birmanie, alors colonie britannique, et des Indes néerlandaises. En réponse, les Alliés et les Etats-Unis lui impose un blocus pétrolier.

Les tensions sont fortes dans l’océan Pacifique, et, en cas de conflit direct, la Nouvelle-Calédonie pourrait devenir une des premières cibles des Japonais. L’Australie propose son aide pour assurer la défense de l’île. Ne disposant que de quelques soldats présents sur place, la France libre accepte. Ainsi, en mars 1941, une mission militaire australienne débarque en Nouvelle-Calédonie. Elle installe des canons pour protéger la ville de Nouméa, forme le personnel local à l’usage des armes, et construit une base pour hydravions.

Régime de Vichy et France libre : montrer qui dirige en Nouvelle-Calédonie

Mais Charles de Gaulle craint que la présence australienne remette en cause la souveraineté française sur la colonie, et décide de limiter leur champ d’action en les plaçant sous l’autorité du commandant supérieur français. Affirmer cette souveraineté est important pour la France libre, car à ce moment-là, les Etats-Unis entretiennent toujours des relations diplomatiques avec le régime de Vichy. En effet, c’est au gouvernement du Maréchal Pétain que les Américains soumettent leurs requêtes comme l’ouverture d’un consulat à Nouméa. Toujours dans cette optique d’affirmer son autorité, De Gaulle lève un contingent militaire français. Le 5 mai 1941, 600 volontaires de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie embarquent pour s’entraîner en Australie après avoir défilé devant une population enthousiaste.

Réalisateur : Charles Antoine de Rouvre

Producteur : Grand Angle Productions

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Publié le 17/12/21

Modifié le 17/12/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !