Vidéo : Picasso était-il communiste ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options02:16Publié le 17/05/2021

Picasso était-il communiste ?

Ouh là l'Art !

A la mort de Staline, en 1953, Pablo Picasso réalise un portrait du défunt qui fait scandale auprès du Parti communiste français. Si les idées partisanes du peintre espagnol ne font pas débat, son refus de se plier aux canons esthétiques du communisme de l’époque stalinienne pose en revanche problème. Décryptage avec Adèle Van Reeth.

L'affaire du portrait de Staline par Picasso

Le 6 mars 1953, le poète Aragon envoie un télégramme à Picasso : « Staline est mort. Fais ce que tu veux, texte ou dessin ». Le peintre retrouve alors une photo de Staline en jeune homme datant de 1903 et en tire un portrait au fusain, qui figure dès le lendemain à la Une du journal Les lettres françaises. Pour le Parti communiste français, c’est un scandale : le portrait est jugé trop éloigné des canons de beauté dictés par l’art soviétique. Staline jeune se situe aux antipodes du Staline patriarche et conquérant des photographies officielles. Aragon est bien embêté. Il ne peut soutenir son ami sans trahir ses confrères. Alors il prend la plume et écrit à Picasso : « Tu comprends Pablo, on peut inventer des fleurs, des chèvres, des taureaux, et même des hommes, des femmes ! Mais notre Staline, on ne peut pas l’inventer. (…) Ceux qui l’aiment le plus, les ouvriers, ne le retrouvent pas. » avant de conclure : « Ce qui serait bien, ce serait que tu fasses maintenant un Staline, un vrai ! » 

Picasso, peintre engagé à l'esthétique incomprise

Comment faut-il comprendre cet étonnant portrait ? Est-ce que ça veut dire que l’art et la politique ne font pas bon ménage ? Pourtant, Picasso considère les communistes comme des « frères » qui ont su lui apporter une solidarité joyeuse après les traumatismes de la guerre d’Espagne. Et il ne désavouera jamais ce qu’il appelle « sa famille ». Mais en 1951, deux ans plus tôt, lorsque Picasso réalise son Massacre en Corée, dans lequel ses convictions communistes sont explicites, le tableau échoue à séduire les militants. Oui, Picasso était communiste, mais de toute évidence… pas son style. Au sujet de la polémique autour du portrait de Staline, le peintre espagnol dira plus tard : « J’ai apporté des fleurs à l’enterrement. Mon bouquet n’a pas plu. C’est toujours comme cela dans les familles ».

 

► Découvrez aussi Pourquoi Picasso s’est-il mis à peindre en bleu ?

Nom de l'auteur : Adèle Van Reeth

Producteur : D18 / Tim Newman

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 17/05/21

Modifié le 04/10/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte