vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Actualité03:04

Sacs en carton, pailles en métal, gourdes, brosses à dents et coton-tiges en bois… Depuis quelques années, on fait attention à ne pas abuser des plastiques jetables. Mais avec le Covid-19, de nouveaux déchets font leur apparition en masse.

Pour tout capter sur ce retour du plastique à usage unique dans nos vies, c’est dans ZOOM.

Avec le Covid-19, le retour du plastique

Avec les masques, blouses, gants et visières que l’on utilise chaque jour pour se protéger et protéger les autres du virus, on augmente massivement la production de tonnes de plastique à usage unique, difficiles à éliminer. Comme les masques jetables par exemple : on ne doit les porter que 4 heures maximum.

Les associations environnementales mobilisées

Les masques mettent près de 500 ans à se décomposer dans la nature ! Et les dégâts sont déjà visibles.  Fin mai, une association a ramassé des gants et des masques… au fond de la mer Méditerranée ! Les associations environnementales s’inquiètent de ces nouveaux déchets Covid difficiles à éliminer. Ces objets s’ils ne sont pas correctement jetés et recyclés sont nocifs pour l’environnement. Des animaux peuvent par exemple se coincer dans les élastiques des masques.

Quelles solutions pour remédier à cette pollution du plastique ? 

Il faut donc trouver des alternatives moins polluantes. Le virus résiste plus longtemps sur le plastique, jusqu’à 7 jours. Se laver les mains pour ne pas avoir à mettre de gants jetables. Et utiliser des masques en tissu réutilisables plusieurs fois.

D’ici fin 2021, plus possible d’acheter de coton-tiges, de gobelets, de couverts et de paille en plastique jetables. C’est l’un des objectifs de la loi anti-gaspillage du ministère de l’écologie.

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 16/06/20

Modifié le 20/06/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par