Vidéo : Dans les coulisses d’un podcast

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Education aux Médias18:36Publié le 16/04/2021

Dans les coulisses d’un podcast

1, 2, 3... Lumni !, les extraits

Aujourd’hui 3 nouvelles séquences dans lesquelles tu vas découvrir comment on crée un podcast de sa conception à sa réalisation, puis Lily et Juju vont aller à la rencontre de deux scientifiques pour parler avec eux des soi-disant dangers de la 5G, enfin tu vas apprendre avec un professionnel comment il est facile de dessiner toutes les expressions d’un visage !

Comment créer un podcast ?

Un podcast est une émission, une histoire que l’on peut télécharger sur Internet et que l’on peut écouter quand on veut.

Nesrine est allée à la rencontre d’Olma qui est l’héroïne du podcast, c’est en fait la voix d’une machine, d’une intelligence artificielle dont la mission est de recueillir un maximum d’informations et de connaissances scientifiques. Dans cette mission, elle est accompagnée par l’animateur et journaliste de France Inter qui s’appelle Mathieu Vidard : « C’est une émission scientifique pour les plus jeunes, les 8-12 ans qui a pour but de leur faire découvrir la science, de les faire rêver aussi. Les épisodes durent entre 10 et 15 minutes à raison d’un par semaine et nécessitent 10 jours de travail de sa création jusqu’à sa fabrication… Les sujets déjà abordés dans les différents podcasts ont été les astéroïdes, les volcans, mais aussi l’atmosphère et le soleil ».

Pour en parler, Olma et Mathieu accueillent de grands scientifiques qui viennent avec eux, et lors de la visite, il y avait le physicien Etienne Klein.

Grâce à Nesrine, tu vas plonger dans les coulisses de cette émission, découvrir l’envers du décor, et faire un tour en régie pour voir comment tout cela fonctionne. Et Si toi aussi tu veux créer ton propre podcast, tu auras même les conseils de Mathieu Vidard ! La suite pour tout savoir dans cette vidéo !

Quels sont les avantages de la 5G et est-elle dangereuse ?

De fausses informations sont diffusées à longueur de temps sur Internet et les réseaux sociaux dans le but de manipuler et de tromper le public. Ici à Lumni, nous avons Lily et Juju qui sont là pour enquêter chaque semaine pour voir si une information est vraie ou fausse. Cette semaine, ils se sont penchés sur les soi-disant dangers de la 5G, ce nouveau réseau de téléphone puissant. Alors, infox ou pas ?

Juju s’est déplacé à l’université de Jussieu afin de rencontrer Guy Pujolle, professeur et chercheur dans les nouvelles technologies.

« La 5 G comme la cinquième génération ! On a commencé à se connecter à Internet à partir de la 3G, la 4G est allée vers le haut débit, la 5G va aller globalement 5 fois plus vite. La 5G, c’est pouvoir rentrer dans les voitures connectées, avec une conduite totalement automatique. On considère que vers 2030, tout sera automatisé. Le conducteur n’aura qu’à se connecter à Internet, à jouer, travailler, faire ce qu’il veut dans sa voiture. On parle également beaucoup de chirurgie à distance, c’est la possibilité pour un chirurgien d’opérer un patient qui est physiquement à 400 km.

Olivier Merckel fait des études sur les risques liés à la technologie. Il explique qu’un four à micro-ondes et un smartphone utilisent les mêmes ondes c’est ça qui est étonnant, la différence est dans le degré d’intensité. Un four à micro-ondes est bien clos, l’intensité des ondes est alors très élevée, et c’est pour cette raison que ça finit par chauffer la matière, les aliments, et ça finit par les cuire, ce qui n’est pas du tout le cas avec les smartphones ! On n’a aucune preuve que le fait de téléphoner ou de baigner dans ces ondes au quotidien a un effet néfaste sur notre santé. Malgré tout, il faut être prudent en éloignant le téléphone de soi en utilisant le haut-parleur ou bien un kit mains libres. Cela permet d’éviter qu’il y ait trop d’ondes qui rentrent dans le corps.  

Comment dessiner et travailler des expressions ?

Rencontre avec un dessinateur de presse, Pascal Gros, dont les dessins et croquis se retrouvent dans plein de journaux. L’actualité n’est pas souvent drôle, la difficulté des dessinateurs de presse est de la traiter en dessin de manière humoristique, cela permet d’aborder les sujets parfois difficiles avec un angle un peu différent. Un croquis n’est pas vraiment neutre contrairement à une approche journalistique classique, il y a un parti-pris et c’est ce qu’on appelle un dessin éditorial. Le but d’un croquis est de faire rire mais aussi de faire réfléchir.

Si toi aussi tu veux « croquer » des personnages, Il te faut une feuille, un crayon et grâce aux conseils de Pascal Gros, observe bien dans cette vidéo comment tu peux jouer sur les expressions des gens, en modifiant un peu les yeux, l’orientation des sourcils ou bien de la bouche.  Amuse-toi bien !

 

Réalisateur : Anthony Forestier

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2021

Publié le 16/04/21

Modifié le 31/05/21

Ce contenu est proposé par