Vidéo : Dans les coulisses de l’INA

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Education aux Médias15:51Publié le 18/05/2021

Dans les coulisses de l’INA

1, 2, 3... Lumni !, les extraits

Aujourd’hui, 3 nouvelles séquences te sont proposées avec tout d’abord la découverte d’un institut qui sauvegarde toutes les émissions de télé et de radio, puis grâce à Lily et Juju tu découvriras s’il est vrai qu’un continent formé uniquement de déchets plastique existe bien sur la surface du globe, enfin tu voyageras jusqu’au Japon pour découvrir en BD l’histoire vraie d’un homme qui a refusé de quitter la zone contaminée de Fukushima pour sauver un maximum d’animaux laissés sur place.

Les coulisses de l’INA comme si tu y étais !

La tété a un véritable coffre-fort, c’est l’Institut national de l’audiovisuel, l’INA, et grâce à Nesrine, notre journaliste, tu vas en découvrir les coulisses !

Cet institut a été créé en 1975, il collecte, sauvegarde, numérise et même restaure tout ce qui est diffusé à la télé et à la radio depuis les années 50, c’est un peu la mémoire de l’audiovisuel. Et si l’on descend au sous-sol, on atteint 10 km de rayonnages afin de pouvoir  être capable de stocker toutes ces archives, c’est impressionnant ! Autrefois, on conservait les émissions enregistrées sur des bobines conservées dans des boites, alors que de nos jours, tout est numérisé et stocké dans des serveurs, ce qui facilite l’accès aux données que l’on voudrait retrouver.

Existe-t-il vraiment un continent fait de déchets en plastique ?

Dans « Même pas fake » on retrouve Lily et Juju qui ont entendu dire qu’un nouveau continent existait, appelé le septième continent, formé uniquement par des déchets plastique ?

Juju est allé enquêter auprès du navigateur et explorateur patrick Deixonne qui confirme l’information : il existe bel et bien un continent de déchets fait de microparticules de plastique entre Hawaï et Los Angeles appelé également « vortex ». Sa superficie est de 6 à 7 fois la taille de la France ! En arrivant tout près de cette zone, on ne le voit pas forcément car les microparticules sont mélangées à l’eau, ça ressemble en fait plus à une soupe de plastique.

Juju a rencontré Alexandre Dalloni, médiateur scientifique : selon lui, le vortex est un tourbillon dans l’océan qui entraîne une grande concentration de déchets plastiques estimée de 8 à 10 millions de tonnes. Le problème majeur dans tout ça est que la durée de vie du plastique se compte en siècles ! Les microparticules vont se confondre avec le plancton que les poissons vont manger. Dans un reportage précédent de Mission Terre, on a vu qu’on ingère 5 grammes de plastique par semaine sans le savoir, ce qui équivaut au poids d’une carte bleue !

Heureusement, des organisations travaillent au nettoiement des océans avec des bateaux qui tentent de récupérer le plus de plastique possible, mais il reste encore énormément de travail !

L’homme qui voulait sauver les animaux de Fukushima

Tu vas voyager jusqu’au pays du soleil levant, le Japon grâce au dessinateur Ewen Blain qui a travaillé sur une BD, « Naoto, le gardien de Fukushima », à partir d’une histoire vraie : Le 11 mars 2011, dans la préfecture de Fukushima, un tremblement de terre suivi d’un tsunami a entrainé un accident nucléaire majeur, toute la région a dû être évacuée à cause de la radioactivité. Mais un homme a refusé de quitter son village, il s’appelle Naoto et veut sauver les animaux qui ont tous été laissés sur place, ce qu’il trouve inacceptable. Son combat sera de sauver le plus d’animaux possible.

Ewen va t’enseigner pas-à-pas comment dessiner une autruche. Suis bien la vidéo une fois que tu auras préparé une feuille de papier, ton crayon et ta gomme ! 

 

Archives

Steinkis

Sipa

Réalisateur : Anthony Forestier

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2021

Publié le 18/05/21

Modifié le 31/05/21

Ce contenu est proposé par