Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Pokémon Go à Douma

Trois regards pour voir
Publié le 22/02/18Modifié le 14/11/19

Sameer Al-Doumy, photographe basé en Syrie


« Photographier la vie quotidienne, c’est une façon de s’échapper.
Ce que je préfère, c’est prendre des photos d’enfants qui rient et qui jouent.
Tout le monde est fatigué de cette guerre. Les gens la vivent tous les jours.
Ici, parmi les décombres un joueur syrien chasse un pokémon.
Quitter le monde réel, quelques instants pour le virtuel.
Cette photo surprend.
Qui s’attendrait à voir une chasse au pokémon dans la ville syrienne de Douma ?"

 

Pokémon Go, un joueur syrien dans les décombres : le décryptage 


Pour l’éditeur, cette photographie illustre à la fois cette frénésie planétaire et la désolation de la guerre.
Réalité augmentée contre réalité diminuée. Pokémon Go a envahi les téléphones du monde entier jusqu’en zone de guerre.
La photo est relayée par la presse française et internationale mais elle a surtout été détournée sur les réseaux sociaux.
Internautes syriens et bloggeurs ont transformé le jeu et sa créature pour dénoncer, pour appeler à l’aide.

 

 

 

 

 

Réalisateur : Charlotte Pouch

Producteur : La Générale de Production; France Télévisions; AFP; Réseau canopé; Clémi

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Année de diffusion : 2018

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :