Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche
icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Spécialités06:30

Politique, télévision et spectacle : la présidentielle 2017

France 2 - 13h15 le dimanche

Mais alors, peut-on revenir en arrière, peut-on éteindre la lumière de la politique spectacle ? L’élection de 2017 met en scène des plateaux télé ressemblant à ceux des jeux : pupitres, couleurs chaudes, etc…ne manquent que les buzzers pour tester les aspirants présidents. Les codes de la variété entrent en politique.

Pour les candidats il s’agit autant une tribune politique pour convaincre qu’une vitrine pour séduire. Pour Michel Field la question du politique et du spectacle « est un débat depuis le début de la démocratie chez les Grecs, le débat entre les Platon et les sophistes. C’est quelle est la dimension spectaculaire et de l’émotion pour toucher à la rationalité des choses. Eh bien, on n’est pas sorti de ce débat ».

Par ailleurs, en 2017, la télévision n’est plus la reine pour faire de l’audience. Les nouvelles technologies, les réseaux sociaux sont devenus des enjeux importants pour faire campagne. Il s’agit de faire le buzz tout en gardant la maitrise du spectacle…c’est que qu’à tenter Jean-Luc Mélenchon avec sa campagne numérique et son hologramme… 

Nom de l'auteur : Mallory Ahounou, Joseph Haley, Frédéric Poussin, Patrice Brugère et Fanny Martino

Producteur : France Télévisions

Diffuseur : France 2

Année de copyright : 2017

Année de production : 2017

Publié le 22/08/17

Modifié le 13/11/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par