Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Questionner le monde01:42

Pourquoi certains sont contre les loups en France ?

1 jour, 1 question

Qui a peur du Grand Méchant Loup ? Celui-là, c'est sûr, il n'existe que dans les contes...

Mais plus de 300 loups, des vrais, vivent en France ! Après avoir disparu, le loup est revenu dans les années 1990 et ne cesse d'agrandir son territoire. Il n’est ni très grand, ni méchant, mais c’est un animal sauvage, du coup, sa présence pose problème à l’homme. Pas parce qu’il attaque les gens, en fait le loup est plutôt méfiant, et n’a pas très envie d’approcher les hommes.

Que pensent les éleveurs de brebis ?

Ces prédateurs raffolent des brebis et attaquent les troupeaux en pâture dans la montagne, dans les Alpes par exemple. Environ 6000 brebis sont tuées chaque année par le loup. Ça représente moins de 1% du nombre total de brebis. Mais cette perte fragilise les troupeaux, C’est pour cela que de nombreux éleveurs de brebis protestent. Pour eux, la présence du loup en France est incompatible avec leur activité d’élevage. C’est pourquoi, depuis cette année, la loi facilite l’abattage de loups dans les zones de protection des troupeaux.

Mais n’est-il pas possible pour les éleveurs de cohabiter avec le loup ?

Des spécialistes affirment que la cohabitation est possible. Pour cela, il faut des troupeaux plus petits et mieux gardés. Des bergers doivent constamment surveiller les troupeaux, et se faire aider de chiens « Patou », de supers gardiens. Il faut aussi mettre les brebis à l’abri pour la nuit. Le loup en France reste une espèce protégée. Plutôt qu’être pour ou contre, il est nécessaire d’apprendre à vivre avec, en aidant les éleveurs, à s’en défendre.

Réalisateur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de production : 2014

Publié le 19/12/14

Modifié le 16/01/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par