Vidéo : Pourquoi les hommes portaient-ils des collerettes à la Renaissance ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire00:59Publié le 04/03/2022

Pourquoi les hommes portaient-ils des collerettes à la Renaissance ?

C Jamy, les extraits

Accessoire incontournable de la Renaissance, la collerette est appelée également « la fraise ». Elle pare les cous des plus illustres personnages.

Symbole de pureté de l'âme de celui qui la porte

L'origine de cet accessoire de mode vient d'un col blanc simple qui dépasse à peine de la tenue des aristocrates au début du XVIe siècle. Peu à peu, l’idée est de montrer ainsi la propreté du linge, du corps et donc de l’âme de ceux qui portent un col d'un blanc immaculé.

Signe extérieur d'aristocratie

Au fil des années pendant la Renaissance, la fraise grossit, et plus elle grossit, plus elle devient une gêne au quotidien. C’est justement l’objectif de la collerette. Cela signifie que celui qui en porte une est à l’opposé du mode de vie des ouvriers et des paysans, qui gesticulent en tous sens. Rapidement, la fraise devient donc le symbole de l’aristocratie par excellence. Sa couleur blanche permet de plus de faire ressortir le visage et de le mettre en valeur.

 

crédits photo : AKG-IMAGES / PEXELS / SHUTTERSTOCK / DR

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Publié le 04/03/22

Modifié le 24/05/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !