Vidéo : Pourquoi n’a-t-on pas de souvenirs de notre petite enfance ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences et technologie02:29Publié le 25/06/2021

Pourquoi n’a-t-on pas de souvenirs de notre petite enfance ?

C Jamy, les extraits

Pourquoi ne nous restent-ils aucuns souvenirs de notre petite enfance ? Cela est lié au développement du cerveau, comme l’explique Camille Gaubert, journaliste à Sciences et Avenir – La Recherche.

L’amnésie infantile

Avant l’âge de deux, nous n’avons pas de souvenirs. C’est l’amnésie infantile. Pourtant, les bébés ont une mémoire. En effet, lors des deux premières années, ils apprennent leur prénom, les visages et le nom des aliments. Cet apprentissage relève de la mémoire sémantique, celle des faits et des concepts. En revanche, les bébés ne peuvent pas utiliser la mémoire épisodique qui permet de stocker les expériences de vie (souvenir de son premier Noël ou de ses premiers pas).

Le cerveau des tout-petits en cause

Cette absence de souvenirs est liée au développement de l’hippocampe. Cette zone située au cœur du cerveau est essentielle à la mémoire épisodique. Avant deux ans, sa taille n’est pas définitive.

Selon Antoine Bouyeure, chercheur en neurosciences cognitives, l'amnésie infantile serait causée par l’immaturité de l’hippocampe car :

  • il est encore incapable de créer des souvenirs et de les stocker comme les adultes.
  • son évolution très rapide à cet âge-là efface et remanie ce qui y a été stocké. Résultat : certains souvenirs de cette époque pourraient donc être encore présents, cachés dans le cerveau, mais y rester inaccessibles.

 

© Crédits images : MIXKIT / PIXABAY / SCIENCE PHOTO LIBRARY / SHUTTERSTOCK / UNSPLASH / DR

 

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 25/06/21

Modifié le 25/06/21

Ce contenu est proposé par