Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Sciences et technologie03:56

Qu’est-ce que l’aquaponie ? (25 mars)

La Maison Lumni, l'émission

L’aquaponie c’est un mot qui vient de l’aquaculture qui signifie l’élevage de poissons et du mot hydroponie qui signifie la culture de plantes hors sol. Cela ne veut pas dire que les plantes volent dans l’air pour pousser, elles n’ont juste pas besoin d’être dans la terre pour se nourrir de nutriments parce qu’elles sont arrosées avec de l’eau qui est pleine de nutriments. Ce sont donc des plantes que l’on fait pousser dans l’eau.

Comment fonctionne l'aquaponie ?

C’est un système dans lequel on a un premier bassin avec de l’eau et des poissons vivants qui nagent, qui mangent et qui font des déjections. L’eau de ce bassin, pleine de déjections, est récupérée dans un autre bassin et des bactéries se mettent à manger ces déjections de poissons. Les bactéries transforment l’ammoniac qui est présent en nutriments et les nutriments sont les aliments pour les plantes. Cette eau est pompée, et grâce à cela des salades, des fraises.... sont arrosées avec un système de goutte-à-goutte qui vont à leur tour purifier cette eau et qui va repartir dans le bassin des poissons. C’est un circuit fermé. A la fin, il n’y a plus qu’à récolter les salades et les fraises.

Est-ce une méthode écologique ? 

Oui car comme il n’y a pas de terre, il n’y a pas de bêtes. On peut utiliser un peu de pesticides mais le but est de ne pas en utiliser du tout. C’est un système qui peut faire pousser beaucoup de plantes sans terre. Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus d’habitants sur terre. En 2050, selon l’Onu, l’organisation des Nations unies, nous serons 10 milliards d’êtres humains à se nourrir par l’agriculture. Et la plupart des habitants de la Terre aujourd’hui vivent en villes sans espace pour avoir des champs et cultiver, produire de la nourriture. Nous sommes dépendants de la campagne. Et comme les villes s’agrandissent, il y aura de moins en moins de campagnes. Donc l’aquaponie est la solution pour se nourrir. Il est possible d’installer des aquaponies dans un hangar ou sur le toit d’un immeuble et faire pousser des salades à la verticale sur de simples étagères. Ca a aussi un autre avanatage, pouvoir récolter ces salades et les vendre directement dans un magasin au pied de l’immeuble par exemple. Cela entraine des économies sur le transport et donc sur l’émission des gaz à effet de serre. Ce qu'on appelle le circuit court.

L'aquaponie est-elle possible partout ? 

L’aquaponie est un système qu’on ne peut pas développer dans tous les pays du monde pour des raisons économiques et techniques car il faut avoir les moyens. Il y a des régions du monde qui ont des problèmes d’agriculture plus largement, c’est-à-dire qu’il est impossible de cultiver des champs dans un désert ou dans les milieux froids comme aux pôles ou dans les montagnes. Certaines régions du monde ont du mal à se nourrir mais certaines trouvent des solutions comme dans la péninsule arabique où il y a un grand désert au milieu. Ces pays réussissent à développer un système d’irrigations performantes et à arroser les plantes grâce à des champs qui ont des formes rondes.

On peut aussi cultiver du riz sur le flanc des montagnes en faisant des terrasses, des rizières.

L’aquaponie c’est une solution de développement d’agriculture que l’on appelle durable c’est-à-dire une agriculture respectueuse de l’environnement et qui aide à économiser nos ressources. Ce n’est pas la seule technique d’agriculture durable, il y en a d’autres comme l’agriculture biologique sans pesticides, celle où l’on utilise l’irrigation au goutte-à-goutte en faisant des économies d’eau et aussi la permaculture où sur une même parcelle, il est possible de faire pousser en même temps plusieurs plantes. 

Réalisateur : Anthony Forestier

Producteur : france tv studio / Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 25/03/20

Modifié le 29/03/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par