vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Education aux médias et à l'information04:01

Qui sont les Anonymous ?

Decod'actu

25 mai 2020, Minneapolis. George Floyd, un noir américain de 46 ans est tué par un policier blanc. La vidéo insoutenable de cette mort embrase l’Amérique. Les manifestations se multiplient et se répandent dans de nombreux pays. Des émeutes éclatent.

En parallèle, un groupe qui s’était fait discret depuis des années ressort de l’ombre : Anonymous, les pirates informatiques les plus célèbres d’Internet. Dans une vidéo postée sur Facebook, un individu masqué et à la voix robotique menace de révéler les crimes de la police de Minneapolis au monde entier. Dans la foulée, les sites de la mairie et de la police de Minneapolis sont rendus inaccessibles. Les radios de la police de Chicago sont piratées et diffusent le morceau de rap : « Fuck Tha Police ».

Qui sont les Anonymous ?

C’est un mouvement décentralisé de pirates informatiques et d’hacktivistesqui se définissent à l’origine comme « descombattants pour la liberté d’Internet. » Ils se posent aussi en défenseurs de causes plus larges comme l’antiracisme, la justice, le pouvoir du peuple ou les libertés dans le monde.

Difficile néanmoins d’établir un portrait-robot de cette nébuleuse sans leader ni membre officiel. Ce qui fait la force d’Anonymous, c’est qu’ils peuvent être partout, comme l’indique leur slogan « We are Legion ». Et c’est ce qui fait aussi leur faiblesse, car n’importe qui peut mener une action en se revendiquant d’eux.

Quand les Anonymous apparaissent-ils ? 

Les premières traces d'Anonymous remontent à 2003, sur 4Chan, ce forum où l’anonymat est de règle.

La première action date de 2008. Leur cible : l'Église de scientologie. Leur mode d’action : l'attaque par déni de service, une attaque informatique qui rend indisponible un serveur ou un site web. Les haktivistes multiplient aussi les coups de téléphone anonymes et envoient des fax tout noirs pour vider l'encre des appareils de la secte.

C'est ce mélange de connaissances en informatique poussées et de troll qui vont devenir la marque de fabrique du collectif. Des manifestations sont même organisées un peu partout dans le monde. Les manifestants couvrent leur visage d’un masque de Guy Fawkes, une référence au film V pour Vendetta qui devient leur symbole. 

Quelles sont leurs cibles ? 

Après ce premier coup d’éclat très médiatisé, les actions du groupe Anonymous se multiplient. Au nom de leur idéal d'un Internet libre, ils attaquent PayPal, Visa et Mastercard, car ces entreprises avaient retiré leur soutien à Wikileaks, la plateforme des lanceurs d’alerte, suite à la publication de 250 000 télégrammes diplomatiques américains en 2010.

Mais leur périmètre d’action va évoluer au fil du temps. Durant le « printemps arabe », les Anonymous attaquent des sites gouvernementaux et distribuent aux Tunisiens des outils d’anonymisation afin de ne pas être espionnés par leur propre gouvernement sur internet.

Après les attentats à Charlie Hebdo en 2015, ils s’en prennent à des sites internet d’organisations terroristes et à des comptes Twitter en lien avec celles-ci.

Mais depuis quelques années, les Anonymous se font discrets. En partie parce que les que les gouvernements traquent ses membres : depuis 2009, des dizaines de pirates informatiques associés à Anonymous ont été arrêtés aux États-Unis, en Angleterre, en Turquie ou en Australie.


 

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Arnaud Aubry

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 01/07/20

Modifié le 16/07/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par