Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Médias Monde
sso_title
sso_description
Sciences de la vie et de la Terre02:49

Recyclage du plastique : portrait d’une entrepreneure

Agir pour l'environnement

Anny Darlène Ndorimana est une jeune femme de 26 ans, amoureuse de l’environnement, qui propose des solutions créatives pour recycler le plastique. Découvrez son portrait.

Recycler le plastique pour en faire des articles de mode

« Je suis Burundaise. J’ai 26 ans et je suis fondatrice d’une entreprise de recyclage. Je récupère et recycle des emballages plastiques pour en faire des objets de mode et de récupération. J’ai une formation de juriste et je me suis toujours intéressée à la protection de l’environnement.

Tout a commencé avec une mauvaise expérience : j’ai fait un feu de cuisson avec un sachet plastique. Il m’a causé des allergies et, depuis ce jour, j’ai toujours du mal à respirer le matin. J’ai donc commencé à m’intéresser aux effets néfastes du pastique. J’ai fait des recherches, en particulier sur les bouteilles en plastique et j’ai pris conscience que le plastique, lorsqu’il bouche les tuyaux de canalisation, pouvait causer des inondations. Ca a été le point de départ de ma bataille. Je me suis focalisée sur la récupération des bouteilles et sachets en plastique. J’ai commencé par faire des essais dans ma chambre. J’ai ensuite décoré des sandales, des tableaux, des poufs… J’ai fait des bijoux comme des bracelets, des boucles d’oreille… J’ai timidement commencé à chercher des clients et, aujourd’hui, j’ai une entreprise.

Pour trouver le plastique, je cherche et paie des gens pour faire le ramassage. Je place aussi des poubelles dans les bureaux, par exemple ceux d’Adisco, une ONG locale, et je passe le vendredi récupérer le plastique chez certaines familles que j’ai sensibilisées.

Une fois le plastique récupéré, je découpe en petits morceaux, et je les tisse, je couds des choses dessus, comme des perles. »

 

© Photo : Anny Darlène Ndorimana

Producteur : RFI

Publié le 15/11/19

Modifié le 11/12/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par