Vidéo : Rencontre avec les fact-checkeurs français

icu.next-video

Contenu proposé par

INA
Culture générale07:55Publié le 01/10/2021

Rencontre avec les fact-checkeurs français

Médias : la grande réinvention ?

Exercer son esprit critique se pratique depuis l'école. Pourtant, depuis une dizaine d’années on a de plus en plus de mal à le faire, submergés par le flot continu d'informations non vérifiées : intox, contre vérité, rumeurs, complots, mensonge... Dans un monde, où les média ont perdu le monopole de l’information, le métier de journalisme se trouve parfois mis à mal. Des sites internet à priori dignes de confiance (mais parfois fortement orientés), l’absence de transparence, contribuent à cette crise de foi médiatique. C’est le moment de retourner à la source, aux bases du réel. Le fact-cheking, ou la vérification des faits, semble incontournable dans notre société aujourd’hui.

Fact-cheking, déceler les informations toxiques

Pour avoir la réponse entre une contre-vérité et une fake news, il faut remettre l’information en contexte, en retrouver le sens. La mondialisation de l’information a conduit à une accélération des sources. En 2009, la création des Décodeurs par les journalistes de Le Monde, et, le projet collaboratif Cross Check, lors de la campagne présidentielle en 2017, ont à cœur de donner un maximum de visibilité et de transparence à des informations rarement mises en valeur, ou à des contrevérités. 

Pourquoi les fake news se propagent ? 

Deux principaux mécanismes des fake news : le rejet de l’autre et la peur d’une part (notamment les migrants) et la santé d'autre part (remèdes miracles contre le cancer, antivaccin). Le discours des sphères conspirationnistes, habituellement sous le manteau, revient au centre de la conversation avec les réseaux sociaux et certains sites internet. Or, le propre d’un mensonge est d'être crédible. Pour savoir si on peut avoir confiance ou pas dans ce qui est dit, l'important est de savoir « qui parle », « pourquoi il le dit », et « pourquoi on peut y croire ».  

Des initiatives pour lutter contre la désinformation 

Parce que l’objectif est de discréditer les médias traditionnels, par une multiplication des sources et de messages, les professionnels de l’information ont créé des sites pédagogiques, qui incitent à prendre du recul sur les informations qui circulent. Pour eux, c’est important de ne pas prendre l’information telle quelle, de la remettre dans son contexte, savoir d’où elle vient, vérifier les sources, s'autoriser à changer d’avis. Pour lutter contre ces fake news, se pose la question de la pertinence : quel est l’intérêt de tel site de propager telle ou telle information.

  • 2017 : Décodex. Site de vérification créé par de journalistes (Le Monde, l’AFP...). Il enseigne la pédagogie aux internautes et décortique les sujets non abordés par les médias classiques. Il existe aujourd'hui en 7 langues et donne les clés pour comprendre, et permettre à chacun de refaire les mêmes choses. 
  • 2017 : What the fake ? Chaîne YouTube de vérification des informations. Une journaliste-youtubeuse explique les coulisses du métier. 

► Pour en savoir plus sur le principe des fake news

 

Cet épisode a été initialement publié dans La Revue des médias (INA), le webmagazine qui analyse les mutations des médias.

Réalisateur : Anne-Sophie Novel

Producteur : Les Films d'un jour - Sébastien Tézé

Année de copyright : 2019

Publié le 01/10/21

Modifié le 01/10/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !