Vidéo : Ronald Pulliam : l'union fait la force

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences de la vie et de la Terre01:57Publié le 01/02/2018

Ronald Pulliam : l'union fait la force

Sur les traces de...

En 1973, le chercheur Ronald Pulliam est l’un des premiers à s’intéresser à la vie en groupe des espèces et des avantages qu’elle offre pour se protéger des prédateurs.

Le cas de l’oie

Prenons le cas d’une oie se nourrissant au sol. Lorsque l’oie a la tête penchée au milieu des herbes, son champ visuel se réduit dangereusement et elle devient la proie des prédateurs. Seule solution pour l’oie : elle doit relever fréquemment sa tête pour ne pas être surprise par un chasseur et conserver ainsi une distance de sécurité.

La vigilance chez les animaux

Pour Ronald Pulliam, à l’intérieur d’un groupe, chaque individu peut bénéficier de la vigilance des autres en diminuant son propre niveau de surveillance, mais en maintenant intactes ses chances de jouer l’attaque d’un prédateur, car l’union fait la force.

Réalisateur : Mathieu Perdoncin

Producteur : Educagri-Universciences-Dimson-France Télévisions

Distributeur : Educagri éditions

Année de copyright : 2012

Publié le 01/02/18

Modifié le 17/01/23

Ce contenu est proposé par