Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

Radio France
Arte
sso_title
sso_description
Options02:53

S’échauffer la voix

Vox, ma chorale interactive

Avant de chanter il faut, comme pour le sport, s’échauffer. L’échauffement vocal ne concerne pas que la voix, c’est une mise en condition corporelle, psychologique et bien sûr musicale.

Comment bien s'échauffer vocalement ?

Un bon échauffement vocal doit préparer le chanteur choriste à pouvoir bénéficier au maximum de la répétition sans fatiguer la voix. Comme pour le sport, il y a plusieurs phases à respecter dans l’échauffement vocal qui sont dépendantes les unes des autres, mais qui doivent suivre un ordre très précis.

  1. La relaxation et la posture :

Il faut d’abord chercher le calme intérieur en écoutant sa respiration afin que l’ensemble du corps soit disposé à écouter. N’hésitez pas à rechercher le silence et à effectuer des exercices de respiration, debout, assis ou même allongé. Une belle posture du corps se fait en commençant par le bas. Il faut aligner le corps et la colonne vertébrale en cherchant notre centre de gravité. La position idéale étant d’imaginer avoir un grand sourire entre les épaules !

  1. La respiration :

Il faut préparer le corps à tous les rythmes de respiration : lent, rapide, en alternant des phases d’expiration de différentes longueurs.

L’inspiration est aussi capitale. Il faut qu’elle soit la plus libre et la plus profonde possible.

  1. Le chant :

L’échauffement vocal commence alors à proprement parler. Voici quelques conseils à retenir concernant les vocalises :

Vous pouvez associer n’importe quelle voyelle avec n’importe quelle consonne. Commencez par des voyelles qui ne sont pas trop ouvertes afin de solliciter l’ouverture petit à petit.

Pour finir, sachez que l’expression du visage est capitale. Elle induit un comportement vocal.

Rappelez-vous qui ne faut pas travailler trop longtemps dans une même posture. Bien chanter, c’est bien bouger !

Réalisateur : Brieuc Segalen

Producteur : ARTE FRANCE, Unité Arts et Spectacles - Radio France - SEQUENCE 3 PRODUCTIONS

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Publié le 14/11/19

Modifié le 17/11/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par