Vidéo : #StopAnimalSelfies. Les paresseux en danger pour quelques likes

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Actualité03:11

#StopAnimalSelfies. Les paresseux en danger pour quelques likes

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 2 min

Le paresseux est devenu la star des mèmes.  Sur Instagram, on trouve des centaines de vidéos et de photos dans lesquelles des personnes s’affichent avec cet animal sauvage. La grande tendance ? Le selfie enlacé. Pour arriver à ce cliché qui fera quelques likes sur les réseaux sociaux, ces animaux sont retirés de leur environnement naturel. Parfois avec beaucoup de violence.

Zoom sur ces animaux sauvages sacrifiés pour quelques likes.

Quelles sont les conséquences des selfies sur les paresseux ? 

Selon l’ONG World Animal Protection, les paresseux font partie des animaux les plus pris en selfies de la planète ! Et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. Le stress, le bruit, le contact avec les humains… tout cela a un impact dramatique sur les paresseux du Costa Rica, mais aussi au Brésil, Pérou, Honduras ... Jusqu’à raccourcir leur vie de plusieurs années.

Dans la nature, les paresseux peuvent vivre jusqu’à 40 ans. Mais ceux que les touristes voient, meurent généralement moins de six mois après avoir été capturés Car ces animaux sauvages dorment normalement 15 heures par jour et vivent 90 % du temps suspendus à l’envers.

Que font les autorités pour la protection des animaux sauvages ? 

Depuis des années, le gouvernement du Costa Rica lance régulièrement des campagnes de prévention en interdisant la mise en avant des animaux sur les photos.

Entre 2014 et 2017, le nombre de selfies postés sur Instagram avec des animaux sauvages a augmenté de 292 %. La plupart des photos montre des risques pris par l’homme avec l’animal.

Instagram essaie de changer les comportements avec des alertes qui s’affichent lorsqu’on cherche des hashtags en lien avec les animaux sauvages.

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 29/06/20

Modifié le 10/07/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par