Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Enseignement moral et civique02:00

StoryFlash - C'est quoi la laïcité ?

Flash Talk

La laïcité : un concept, de multiples interprétations

« La laïcité est un principe de neutralité qui s’impose à l’État mais aussi aux citoyens qui doivent la respecter. » Le 8 septembre 2017, le président François Hollande nous donnait sa définition de la laïcité. Un rappel important car le principe de laïcité ne semble pas évident pour tout le monde... 

Selon le manuel d'histoire Hatier pour les classes terminales, « En France, la laïcité suppose aussi un refus de toute expression dans l’espace public ». D’où ce tweet de la FSU 91 : « Quand tu as mal compris le principe de la laïcité ». Et, selon, Samuel Laurent, il semblerait que la République soit plus ou moins laïque selon le contexte : « La ville de Nice va emmener les victimes de l'attentat du 14 juillet rencontrer le pape. » Certains politiques ont tendance, eux, à critiquer l'islam. En réponse aux positions laïques radicales de l'ex-Premier ministre Manuel Valls, OneRadex s'interroge : « Parfois, je me demande si Manuel Valls n'a pas été forcé de porter le voile étant petit. Il y a sûrement une explication, un traumatisme. »

Alors, pour aider à encadrer tout ça, le gouvernement a choisi de créer une fondation pour l'Islam de France. Pablo Mira, fondateur du Gorafi, explique : « On a Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, qui s'apprête à créer une fondation culturelle pour l'Islam de France. Il a même nommé, à sa tête, Jean-Pierre Chevènement, considéré comme un expert en Islam depuis qu'il a goûté un makrout en 1947. Parallèlement, l'État souhaite créer une associaton dite "cultuelle". On ne sait pas encore qui sera le président, mais selon le ministère de l'Intérieur, il s'agira d'un Français de confession musulmane, mais pas Benzema ni Moundir. »

Diffuseur : France O

Publié le 04/01/18

Modifié le 12/11/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par