Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Français02:00

StoryFlash - La réforme de l'orthographe vue par le web

Flash Talk

Le 26 novembre 2015, le bulletin officiel de l’éducation nationale rappelle une réforme de l’orthographe tombée aux oubliettes : quelques 2400 mots simplifiés. Immédiatement, Jocelyn Lemoisne ironise en twittant le Larousse sera remplacé par le Ribéry dès la rentrée 2016. Le hashtag #RéformeOrthographe envahit les timelines : 206 448 tweets en 2 semaines. Toujours sur twitter, Michel Poulain suggère de supprimer le subjonctif pour que le français "est"  plus simple à apprendre. Tandis que CelebornLegend relève que si on supprime la lettre Q du mot "coquille" deviendra beaucoup plus drôle. Cette réforme inspire YouTube et le groupe Piaf Edit, qui chante l'accent circonflexe. Rapidement une rumeur se répand, l’accent circonflexe va être banni. 77 701 tweets vont tout faire pour le sauver en créant le hashtag #Jesuiscirconflexe. Pierre Magne lance un débat d’actualité : "Etes-vous pour ou contre la déchéance de nationalité de l’accent circonflexe ?"

En vérité, cette réforme date de 1990 et ne change pas obligatoirement l’orthographe des mots, faisant du français une langue vivante. Mais Bernard Pivot doute : "Comme trop souvent l’élégance, la politesse et le respect, l’orthographe est tenue aujourd’hui pour aléatoire, facultative et démodée".

Diffuseur : France O

Publié le 22/08/17

Modifié le 04/01/18

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par