#Surpoids : les ados face au risque de l'obésité

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 1 min 30
Publié le 16/10/19Modifié le 07/11/19

Sur le même sujet

Une étude récente* révèle que le risque d'obésité augmente chez les ados. Près de 20 % d'entre eux seraient en surpoids, et 5,2 % obèses. Pourquoi la surcharge pondérale augmente-t-elle chez les adolescents ? Comment sortir de l'obésité ? Pour tout capter, Zoom fait le point.

Quelles sont les causes de l'obésité ?

Monter sur la balance est un geste qu'on réalise chaque semaine aux Oiseaux. Ce centre médical spécialisé accueille 100 adolescents en surpoids ou obèses pendant plusieurs mois. Des jeunes pour qui la situation était devenue trop difficile à vivre. Jehanne, 14 ans, témoigne : « J'étais arrivée à un point où, à peine je sortais dehors, je sentais que je prenais toute la place. Même dehors, je n'en pouvais plus ! J'avais même arrêter d'aller à l'école. »

En France, près de 2 ados sur 10 en classe de 3e sont en surpoids ou obèses. Les causes de l'obésité sont nombreuses. Les plus exposés, ce sont les enfants de parents ouvriers ou sans emploi. Pourquoi ? Parce que leurs parents ont moins d'argent par exemple. Les enfants sautent donc plus de repas, mangent moins équilibré. Mais on peut aussi être obèse à cause du manque d'exercice, du grignotage, d'un manque de connaissances sur l'alimentation, mais aussi à cause de certains gènes transmis par la famille.

Comment sortir de l'obésité ?

Dans tous les cas, au centre, les enfants sont là pour changer leurs habitudes. Au programme : des cours mais aussi beaucoup de sport ! 7 à 8 heures par semaine. Et puis des ateliers pour apprendre à cuisiner moins gras et à gérer les quantités. Tout au long de leur séjour, les filles et les garçons sont accompagnés par des médecins. S'ils ont le feu vert, les ados peuvent rentrer chez eux. Mais pas toujours facile d'être autonome et de faire les bons choix à la maison. Loa, 15 ans, a notamment besoin de l'appui de ses parents : « Si je me sers des pâtes, et que j'ai envie de m'en resservir, tu me dis non ! Normalement, je devrais même pas avoir à te le dire. J'ai besoin d'avoir quelqu'un derrière moi. »

Ces habitudes, il vaut mieux les corriger le plus vite possible. Car les ados obèses ont 50 à 70 % de chances de le rester à l'âge adulte. 

* Etude publiée le mercredi 28 juillet 2019 par la Dress (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques), qui dépend du ministère de la Santé.

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Année de diffusion : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :