Vidéo : Tchat avec un expert : l'image de soi et les réseaux sociaux

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Tchat avec un expert : l'image de soi et les réseaux sociaux

Chauds pour le débat

Tchat entre Clara Delcroix, apprentie journaliste, et Anne Cordier, enseignante-chercheuse en sciences de l'information et de la communication. Le thème abordé est l'image de soi sur les réseaux sociaux.

« Mettre des photos de moi sur les réseaux sociaux, c'est un problème ? »

Publier des photos de soi en ligne, ça participe à la gestion globale de l’image de soi dans la vie. Dans notre vie quotidienne, que ce soit en ligne ou hors-ligne, on gère en permanence notre image. On se met en scène en permanence. On se demande si on est bien, pas bien et on cherche un retour dans le regard de l’autre. Et très souvent un retour positif, c’est logique. C’est normal que tu fasses ça et c’est normal aussi que tes parents s’en inquiètent. Pourquoi ? Parce qu’ils savent que tout image que tu publies de toi sur les réseaux sociaux ne t’appartient plus. Il est souvent difficile de l'effacer ensuite (malgré le droit à l'oubli dont chacun dispose). Et à partir de là, récupération des données mais aussi réutilisation de ton image à des fins qui ne te sont pas forcément favorables. C’est important et normal que tes parents t’alertent. C’est aussi important que toi tu leur expliques le plaisir que tu ressens à jouer avec les filtres, à tester des mises en scène différentes et à multiplier même des formes d’identité sur les réseaux sociaux. Parce que c’est important aussi qu’eux puissent accéder à tes plaisirs, à tes ressentis et aux liens sociaux que tu mets en place.

La gestion de l’image sur les réseaux sociaux

Attention, dire qu’il y a mise en scène, ça ne veut pas dire que c’est mensonger ou que ce n’est pas la réalité. En ce moment, on est en train de se parler toutes les deux, je suis mise en scène. J’ai réfléchi à la manière dont je me présentais à toi. On est chez moi, mais j’ai quand même mis en scène. Quand les influenceurs se mettent en scène même s’ils sont chez eux et qu'ils donnent l'impression d'être naturels (comme la Youtubeuse Lena Situation par exemple). De la même manière que celles ou ceux qui font le choix d’images plus stéréotypées. Dans tous les cas, il y a une stratégie marketing de la part des influenceurs. Ce n’est pas la même chose que la gestion de ta propre image. Toi tu n’es pas dans une stratégie marketing, tu es dans une mise en scène normale, d’une personne normale et c’est positif dans la vie sociale. Les influenceurs vendent une image, et souvent derrière un produit ou une firme. Que ce soit les mouvements d’influenceurs qu’on connaît et qui se mettent à domicile, ou que ce soit ceux d’influenceurs ou d’influenceuses qui présentent une image « plus travaillée », avec des codes esthétiques auxquels on pense tous, ou que ce soit un autre mouvement comme le body positive qui lutte contre la grossophobie, et qui consiste à montrer des corps, des représentations différentes des habituelles, dans tous les cas, on est face à des formes de stratégie.

« Pourquoi quand je publie une photo et qu’elle n’est pas likée, c’est un peu vexant ? »

Mais c’est vexant quand tu mets une nouvelle tenue ou que tu as changé de coiffure et que les gens ne te font pas la remarque « Oh c’est joli ! ». Donc c’est normal que ça te vexe, voire que ça te fasse mal, de ne pas avoir de « retour » par les réseaux sociaux sur une photo de toi. En revanche, c’est important d’avoir en tête que l’image qui est sur les réseaux, l’image de toi, ce n’est pas toi complètement, comme le rappellent aussi des personnalités exposées aux réseaux sociaux, comme Anaïs Delva. L'image que tu publies, ce n’est pas toi et toute ton « épaisseur ». Et donc du coup, il est possible que ton image n’ait pas spécialement plu, ou que les gens distraits ne l’aient pas spécialement vue, comme tu as pu parfois ne pas avoir été complimentée après le coiffeur. En fait, personne ne s’en est rendu compte.

Nom de l'auteur : Clara Delcroix

Producteur : Fablabchannel

Diffuseur : France Télévisions

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 23/03/21

Modifié le 23/03/21