Temps des otages - Un village français, ils y étaient...

Un village français, ils y étaient...
Publié le 06/11/13Modifié le 25/04/18

Sur le même sujet

Avant l'été 1941, environ 1 500 otages avaient été désignés par les autorités militaires allemandes, avant tout parmi les notables, mais aucun ne fut exécuté. L'invasion de l'URSS, en juin 1941, modifie très profondément la donne. Aux yeux du Reich, la guerre devient idéologique et le combat doit être mené à mort. Les otages sont alors pris dans la famille politique du franc tireur avéré ou présumé. Le code des otages du 28 septembre 1941 vise spécifiquement les communistes et ce qu'ils appellent « les anarchistes ». La mort du lieutenant colonel de Nantes le 20 octobre 1941, suivie par celle d'un officier de la Wehrmacht à Bordeaux, entrainera l'exécution de 98 otages, dont 27 à Chateaubriand. Une deuxième vague de 100 otages, dont des Juifs, suit en décembre, après la mort d'autres soldats de la Wehrmacht. Cet extrait est issu d'Un Village français ils y étaient...

Réalisateur : Antoine de Meaux

Producteur : Tetra Media Fiction

Année de copyright : 2010

Année de production : 2010

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :