#Tolkien, l’univers d’un créateur de génie

icone menu
ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 1 min 30
Publié le 21/10/19Modifié le 07/11/19

Sur le même sujet

Du 22 octobre au 16 février, la plus grande rétrospective consacrée au créateur du Seigneur des anneaux ouvrira ses portes à la BnF, à Paris. Les dessins originaux de J.R.R. Tolkien, les paysages, les mondes et mêmes les langues…, les fans retrouveront l’univers entier de l’auteur mythique. Près de 50 ans après la mort de son créateur, comment expliquer la fascination mondiale autour de la saga ?

300 pièces exceptionnelles de Tolkien sont réunies à Paris du 22 octobre 2019 au 16 février 2020. La Bibliothèque nationale de France organise une exposition sur cet auteur emblématique du XXe siècle. L’univers de J.R.R. Tolkien est très fourni. Vous pensez tout connaitre de son œuvre ?

Zoom sur l’œuvre démesurée de l’auteur anglais en 7 faits marquants, insolites et incontournables :

  • Tolkien a commencé à écrire dans les tranchées. Pendant la Première Guerre mondiale, Tolkien, alors au front, attrape la fièvre des tranchées et se retrouve hospitaliser. Il en profite pour écrire, et pose, depuis son lit d’hôpital, les bases de son univers.
  • Tolkien est publié par accident. Pendant 20 ans, il écrit sans vouloir être publié. Il crée notamment des contes pour ses enfants. Mais une de ses amies évoque l’un de ses textes à un éditeur qui veut immédiatement le publier. C’est comme ça que naît Bilbo le Hobbit, livre vendu à 100 millions d’exemplaires !
  • Le Seigneur des anneaux est une commande d’éditeur. Après Bilbo le Hobbit, l’éditeur veut en savoir plus sur ce personnage. Mais Tolkien considère avoir déjà tout raconté. Il invente alors une histoire autour d’un anneau.
  • Tolkien a créé plusieurs langues. Il invente notamment le quenya pour les Elfes, le khuzdul pour les Nains ou encore l’adûnaic pour les Hommes. Pour Damien Bador, administrateur de l’association Tolkiendil : « Il n’essayait pas juste d’inventer des histoires. Il voulait vraiment créer un univers et en particulier il estimait que, pour inventer un peuple, il fallait inventait sa langue. Il a fini par inventer plusieurs familles de langues qui ont leur propre grammaire et leur propre vocabulaire. »
  • Le Seigneur des anneaux aurait dû être publié en un seul volume. Tolkien avait bataillé pour que son œuvre soit publiée en une fois. Mais à l’époque, le papier coûte cher. Les fans auront droit à trois volumes au lieu d’un.
  • Il ne voulait pas que ses livres soient adaptés au cinéma. Il a fini par accepter, parce qu’il avait besoin d’argent ! Mais il ne voulait surtout de Disney, car il détestait leur façon d’adapter les contes. Les Beatles ont également voulu acheter les droits cinématographiques, mais Tolkien n’aimait pas leur style.
  • L’année de la mort de Tolkien intrigue beaucoup de fans… 1973 coïncide avec les chiffres évoqués dans le poème de l’anneau.
    « Trois anneaux pour les rois Elfes sous le ciel,
    Sept pour les Seigneurs Nains dans leurs demeures de pierre,
    Neuf pour les Hommes Mortels destinés au trépas,
    Un pour le Seigneur Ténébreux sur son sombre trône,
    Dans le Pays de Mordor où s'étendent les Ombres. »

— J. R. R. Tolkien, La Communauté de l'anneau

Retrouve ce contenu dans :