Vidéo : Tu préfères le piano ou la cornemuse ?

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Arts et culture04:50

Tu préfères le piano ou la cornemuse ?

Orchestre à l'école - Tu préfères ?

Le piano, c’est un peu le roi des instruments, il est présent dans tous les styles de musique depuis des siècles. Il suffit d’appuyer sur une touche pour jouer une note, ce qui ne veut pas dire que c’est facile d’en jouer. Le système de production du son n’est pas simple. Dès que l’on enfonce une touche de clavier, cela entraîne un marteau de feutre qui vient frapper les cordes et les fait vibrer. Le petit marteau repart en arrière dès qu’il a percuté la corde qui peut alors vibrer sans être étouffée par celui-ci, grâce au système d’échappement.

Combien y a-t-il de types de cornemuse ?

La cornemuse est un instrument ancien, qui existe en Europe depuis l’Antiquité. Il en existe 150 types différents dans le monde. Elle porte différents noms : biniou en Bretagne, musette en Centre France, « bagpipe » en Ecosse, cabrette en Auvergne.

C’est un instrument à vent et à anche. La cornemuse se construit souvent autour d’une poche souple et étanche, initialement fabriquée à partir d’une peau d’animal, parfois une chèvre. Il existe cependant des cornemuses en Gore-Tex, pour les vegans.  Le sonneur ou cornemuseur, gonfle cette poche grâce à un tuyau qu’il tient en bouche, ou bien il actionne un soufflet. Une fois la poche bien gonflée, l'air peut s’échapper à la fois vers les bourdons qui sont des tubes munis d’une anche simple, qui produisent un son en continu, ou bien par le pied mélodique à l’avant de la poche. Ce dernier est équipé d’une anche double ou simple, et de trous permettant de former les notes et de créer une mélodie.

Combien le piano standard comporte-t-il de touches ?

Le piano standard est composé de 230 cordes et de 88 touches. 52 blanches, les tons, et 36 noires, les demi-tons. On voit bien la gamme chromatique du grave à l’aigu, et on a généralement 7 octaves et quart sur un piano, ce qui donne de grandes possibilités mélodiques. L’instrument a aussi deux ou trois pédales qui servent à étouffer ou faire résonner le son.

Le truc malin chez la cornemuse, c’est le réservoir d’air qui permet au musicien de reprendre son souffle pendant qu’il joue. La mélodie peut donc jouer en continu et en polyphonie.

Il existe des pianos droits et des pianos à queue. A la demande de musiciens de génie comme Frédéric Chopin ou Frantz Liszt, pour leurs compositions exigeantes, les fabricants ont produit des pianos plus grands, plus puissants et plus robustes.

Le plus grand piano à queue de concert est long de 3,33 mètres et pèse la bagatelle de 700 kilos !

La cornemuse n’est pas rare, plus d’un million de musiciens en jouent à travers le monde. Star des festivals traditionnels, elle continue de jouer des morceaux très populaires et bouleversants.

Alors, piano ou cornemuse ? A toi de choisir !

 

A propos de clavier, tu peux voir ici comment de mauvaises imitations ont finalement donné de bons claviers numériques !

Réalisateur : Paul Winling, Titouan Blayau

Producteur : Orchestre à l'école

Publié le 12/10/20

Modifié le 14/10/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par