vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Actualité03:49

Vélorution ! La révolution du vélo

Decod'actu

Avec les grèves des transports et l’épidémie de Covid-19, le vélo est devenu un plan B pour de nombreux Français. Et si c’était le signe d’une vélorution en route ?

Et oui, les Français se remettent en selle. Ringardisée par la voiture dans les années 1970, la bicyclette suscite un regain d’intérêt depuis une dizaine d’années.

Preuve de ce retour en grâce, des compteurs installés partout en France ont enregistré une hausse générale des passages à vélo de 20 % entre 2013 et 2018.

Un succès surtout marqué dans les grandes villes. L’utilisation de la bicyclette a par exemple progressé de 50 % à Bordeaux entre 2015 et 2019, et de 30 % à Paris entre 2010 et 2018.

Comment expliquer ce succès du vélo ?

En partie par la recherche d’une alternative à la congestion des transports.

En décembre 2019, en pleine grève des transports en commun, la ville de Paris a compté deux fois plus de vélos en circulation que de voitures aux heures de pointe.

Le déconfinement et le besoin d’assurer la distanciation sociale ont aussi accéléré la tendance. La fréquentation des pistes cyclables a bondi de 30 % durant mai-juin 2020 comparé à la même période en 2019.

Enfin, depuis une dizaine d’années, le marché des vélos à assistance électrique explose. Il s’en est vendu plus de 330 000 en 2018, contre 15 000 en 2008.

De quoi convertir de nouveaux cyclistes qui utilisaient jusque-là leur voiture, notamment en milieu rural ou en périphérie des grandes villes.

Cependant, le vélo est encore loin d’éclipser les autres modes de transport.

S’il rencontre du succès en centre-ville, entre 1994 et 2015, sa pratique a baissé de 65 % en grande périphérie, 45 % à la campagne, et 30 % en banlieue.

Parmi les actifs, la bicyclette séduit surtout les cadres. Ils sont 3 % à la privilégier contre 1 % des artisans.

La France fait encore partie des mauvais élèves au niveau européen. Elle se situe au 20e rang sur 28 pays en termes d’utilisation du vélo.

Quelle place le vélo occupe-t-il en Europe ?

Faisons un tour chez nos voisins européens.

Au Danemark, 30 % des habitants utilisent le vélo chaque jour, contre 5 % en France.

À Copenhague, il représente même la moitié des déplacements du quotidien, loin devant les transports publics et la voiture.

Grâce à un vaste réseau de pistes cyclables et la priorité systématique sur les voitures, la bicyclette est reine.

Autre paradis du vélo : les Pays-Bas où 43 % de la population pédale tous les jours.

Les pouvoirs publics investissent massivement pour soutenir la pratique. Ils y consacrent un budget de 30 euros par habitant et par an, contre 8 euros en France.

Dans l’Hexagone, le vélo ne représente aujourd’hui que 3 % des trajets des Français. Mais cela devrait augmenter dans les années à venir car le Plan vélo du Gouvernement prévoit de tripler ce chiffre pour atteindre 9 % en 2024.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Delphine Tayac

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 09/09/20

Modifié le 15/09/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...