Vidéo : Vrais jumeaux ? Pas tant que ça !

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences de la vie et de la Terre02:00Publié le 03/06/2021

Vrais jumeaux ? Pas tant que ça !

C Jamy, les extraits

Quand on observe des vrais jumeaux, ils se ressemblent beaucoup et on peut même se tromper puisqu’ils ont le même ADN. Pourtant chez les monozygotes, il existe des différences. Les explications de Jamy.

Les vrais jumeaux sont-ils identiques ?

Le processus de différenciation commence à l’intérieur de l’utérus, avec le positionnement des deux embryons. L’un pourra recevoir plus de nutriments ou plus d’apport sanguin que l’autre suivant la place qu’il occupe. Il naîtra alors plus grand que son frère ou sa sœur. Car leur modelage dépend directement de l’environnement auquel est exposé le fœtus entre les 10e et 24e semaines de grossesse, c’est-à-dire au cours de la formation des doigts. Le frottement des doigts sur divers éléments, comme le liquide amniotique ou les structures utérines, modifie les empreintes. Il est impossible aux jumeaux monozygotes de naître avec les mêmes dessins sur les doigts.

Qu'est-ce que l'épigénétique ?

Les gènes ne font pas tout. Des facteurs environnementaux modifient leur expression : c’est l’épigénétique. Même avec un ADN identique, les vrais jumeaux seront un peu différents. Ils n’auront pas exactement la même morphologie ou le même visage. L’un développera une maladie, l’autre non. En vieillissant et en ne vivant plus dans le même milieu géographie ou social, les différences vont s’accentuer. Ces différences permettent aux scientifiques de mieux comprendre comment l’environnement peut influencer le génome.

 

© Crédits archives : GETTY IMAGES / SHUTTERSTOCK / DR

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 03/06/21

Modifié le 03/06/21

Ce contenu est proposé par