aldous huxley en 1936

Aldous Huxley en 1936
© Photo-Re-Pubblic/leemage
cliquer pour agrandir l'image.

Un milieu d’intellectuels

Aldous Huxley nait le 26 juillet 1894 à Godalming, petite ville au sud de Londres.

Issu d’une famille de l’élite intellectuelle britannique, en littérature et en sciences, il se consacre très tôt entièrement à la littérature, après l’avoir étudiée à Eton et Oxford. Souffrant de graves problèmes d’yeux, il est déclaré inapte au service lors du déclenchement de le Première Guerre mondiale. Il publie son premier recueil de poèmes en 1918, Defeat of Youth (La Défaite de la jeunesse). Il s’intéresse à tous les genres littéraires, fréquente l’intelligentsia britannique, effectue de grands voyages de part le monde dans les années 1920-1930.

En 1937, il s’installe aux États-Unis. Après la mort de sa première femme, Maria Nys, dont il a eu un enfant, Matthew, il épouse l’italo-américaine Laura Archera en 1956.
 

aldous huxley à sienne en 1949

Aldous Huxley à Sienne en 1949
© MP/Leemage
cliquer pour agrandir l'image.

Un humaniste

La vie et l’œuvre d’Aldous Huxley s’articulent autour d’un humanisme partagé entre deux pôles : la littérature et les sciences expérimentales.

Son père, Leonard Huxley, en plus d’être un herboriste et propriétaire d’un laboratoire botaniste, était un écrivain connu ; sa mère, la sœur de la romancière britannique Mrs Humphry Ward ; son grand-père, Thomas Henry Huxley, l’un des plus importants naturalistes du XIXe siècle. Son frère Julian est un biologiste connu pour ses théories sur l'évolution et ses recherches sur l’eugénisme.

Avec la Première Guerre mondiale, il est marqué comme les jeunes anglais de sa génération par l’effondrement de l’empire victorien et la fin de l’euphorique croyance dans les progrès de l’humanité.
 

Une vie en Angleterre, puis aux États-Unis

Toute l’érudition, l’intelligence et la lucidité d’Aldous Huxley se concentrent sur les problèmes de son époque. Son humanisme peut se scinder en deux grandes périodes, avant et après son installation aux États-Unis en 1937.

  • avant 1937,  Huxley se préoccupe surtout des dangers de la science pour la société. L’œuvre la plus marquante de cette époque est sans doute Le Meilleur des mondes, publiée en 1932.
  • après 1937,  ses préoccupations sont d’ordre spirituel. Sceptique vis-à-vis de l’Eglise et de ses rites, il s’intéresse aux mouvements mystiques. Il va devenir une référence pour le mouvement naissant du New-Age. Dans un essai paru en 1954, Les Portes de la perception (The Doors of Perception), Huxley relate sa première expérience, sous la supervision d'un psychiatre, de la mescaline, une substance psychédélique, et en analyse l’intérêt dans le cadre du besoin de transcendance de l'être humain.

Aldous Huxley meurt à Los Angeles le 22 novembre 1963.

Publié le 30/10/13

Modifié le 13/11/19

Retrouve ce contenu dans :