Œuvres picturales

Quelques œuvres, classées par périodes, sur les plus de 1 600 œuvres picturales de Dalí.
 

Œuvre de jeunesse

  • Jeune fille debout à la fenêtre (1925) – Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, Madrid

Surréalisme

  • Etude pour « Le Miel est plus doux que le sang » (1926-1927) – Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres
  • Chair de poule inaugurale (1928) – Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres
  • Désirs inassouvis (1928) – Collection particulière
  • Jeu lugubre (1928) – Collection particulière
  • Le Grand Masturbateur (1929) – Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, Madrid

La méthode paranoïaque-critique et l’image dans l’image

  • Lion, cheval, dormeuse invisible (1930) – Centre Pompidou, MNAM, Paris
  • La Persistance de la mémoire (1931) – M.O.M.A, New York
  • L’Angélus architectoniquede Millet (1933) – Perls Galleries, New York
  • L’Angélus de Gala (1935) – M.O.M.A, New York

Dalí portraitiste mondain et toujours Gala

  • Portrait de Gala avec deux côtelettes d'agneau en équilibre sur son épaule (1933) – Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres
  • Portrait de la Vicomtesse de Noailles(1932) – Collection particulière
  • Portait d'Emilio Terry (1934) – Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres

Retour au classicisme et peinture religieuse

  • La Tentation de Saint Antoine (1946) – Musées royaux des beaux-arts de Belgique, Bruxelles       
  • La Madone de Portlligat (1951) – Minami Art Museum, Tokyo
  • Le Christ de Saint Jean de la Croix (1951) – Kelvingrove Art Gallery and Museum, Glasgow

L’inspiration scientifique et mathématique

  • Tête raphaëlesque éclatée (1951) – Collection privée
  • Désintégration de la persistance de la mémoire (1952-1954) – Salvador Dalí Museum, Saint Petersburg (Fla.)
  • Corpus Hypercubus (1954) – Metropolitan Museum of Art, New York
  • La Queue d’aronde (1983, inachevé) – Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres

Autres œuvres

  • Sculptures : Les Montres molles des années 1970, Le Rhinocéros, La Vénus de Milo aux tiroirs
  • Spectacles vivants et cinéma : le ballet Bacchanale donné au Metropolitan Opera House de New York en 1939 (décor, costumes et scénario), les films Un Chien andalou et l’Äge d’or avec Buñuel, collaboration avec Walt Disney sur le dessin animé Destino
  • Design : Le Téléphone Homard, Le canapé formé avec les lèvres de Mae West
  • Bijoux : The Eye of time, Royal heart, Ruby lips
  • Gravure et illustration-lithographies : pour Don Quichotte, la Bible de Jerusalem, Le Château d’Otrante de Horace Walpole, Alice aux pays des Merveilles de Lewis Carroll

Écrits

Le corpus des écrits de Dalí – articles, essais, poèmes, et roman – n’est accessible dans son intégralité qu’en espagnol. Quelques écrits accessibles en français :

  • La vie secrète de Salvador Dalí, publié en 1942
  • Visages occultes, roman publié en 1944
  • 50 secrets magiques pour peindre, publié en 1948
  • Manifeste mystique, publié en 1949
  • Le mythe tragique de l’Angélus de Millet, Éditions Pauvert, Paris, 1963
  • Entretiens avec Salvador Dalí, publié en 1966
  • Comment on devient Dalí et Les dîners de Gala, publiés en 1973
  • Oui 1. La révolution paranoïaque-critique et Oui 2. L’archangélisme scientifique, textes rassemblés par Robert Descharnes, Denoël/Gonthier, Paris, 1971
  • 1927-1970 Lettres à Picasso, rassemblées et éditées en 2005, éditions Le Promeneur
Crédits du bandeau

La Persistance de la mémoire (Montres molles), peinture (huile sur toile) de Salvador Dali (détail), 1931, Museum of Modern Art (MOMA) - New York ©Luisa Ricciarini/Leemage © Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dali / ADAGP, Paris 2012

Publié le 17/10/12

Modifié le 13/11/19

Retrouve ce contenu dans :