• 1856 : naissance de Sigmund Freud à Freiberg en Moravie, aujourd’hui Pribor en République tchèque.
  • 1860 : installation de la famille Freud à Vienne.
  • 1873 : après un parcours scolaire brillant, Freud est tenté par le droit mais se lance, sans enthousiasme, dans des études de médecine, à l'université de Vienne.
  • 1881 : il obtient son diplôme de docteur en médecine et s'intéresse à la neurologie.
  • 1882 : rencontre de Martha Bernays, avec qui il se fiance en secret.
  • 1885 : il reçoit une bourse et part faire un stage à Paris, auprès du neurologue français Jean Charcot. Là, il apprend la méthode de l'hypnose comme traitement de l’hystérie.
  • 1886 : quand il rentre à Vienne, il ouvre son cabinet et épouse Martha Bernays, avec qui il aura six enfants.
  • 1889 : il retourne en France, à Nancy, où le professeur Bernheim soigne l’hystérie par la suggestion.
  • 1895 : la publication des Etudes sur l’hystérie, avec Josef Breuer, marque la naissance de la psychanalyse.
  • 1897 : Freud invente le complexe d’Œdipe.
  • 1912 : rupture avec Carl Gustav Jung, autrefois disciple enthousiaste de Freud.
  • 1922 : sa fille Anna Freud devient analyste et se consacre au traitement des enfants.
  • 1933 : arrivée d'Hitler au pouvoir, les nazis brûlent ses livres à Berlin.
  • 1938 : inquiété par la Gestapo en raison de ses origines juives, il quitte Vienne pour s’installer en Angleterre.
  • 1939 : depuis plusieurs années, il souffre d’un cancer de la mâchoire. Après de nombreuses opérations, il meurt à Londres à l’âge de 83 ans.

Publié le 19/10/12

Modifié le 07/11/19

Retrouve ce contenu dans :