Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

#Astro : quand l’horoscope s’invite sur les réseaux sociaux

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 2 min
Publié le 13/02/20Modifié le 13/02/20
sso_title
sso_description

Comptes Instagram, vidéos YouTube, applis smartphone… Ils sont des millions à dévorer tous les jours l’horoscope de leur signe astrologique sur leurs écrans. Zoom sur une passion qui a conquis les jeunes et la culture Internet.

Les influenceurs décodent les astres

Nouvelle tendance sur les réseaux sociaux, les influenceurs s’emparent de l’astrologie et passionnent leurs abonnés. Sans être des spécialistes, ils s’intéressent à l’influence des astres sur notre comportement. À l’image des Youtubeurs Ben Herbez et Shera Kerienski. Cette dernière, entre deux posts mode et voyage, décrypte aussi l’astrologie à ses 1,2 million d’abonnés. Sur Instagram, sa vidéo consacrée aux Scorpions comptabilise 6 000 commentaires.

Les applis qui prédisent l’avenir

Sur la forme et le fond, on est très loin des premiers horoscopes imprimés dans les journaux dès les années 1930. L’astrologie a vécu un relooking total. Aujourd’hui, l’avenir se lit sur n’importe quel support en story ou en post. Les signes astrologiques se sont adaptés à la culture Internet.

Les ados, fans d’astrologie

Selon des psychologues, si ça marche chez les ados, c’est parce que cette génération cherche à en apprendre plus sur elle-même. Aux États-Unis, sept personnes sur dix, entre 14 et 29 ans, pensent que l’astrologie fonctionne (source MTV Insights, 2019). Et six personnes sur dix sont persuadées qu’elle peut permettre de trouver l’amour. Le marché mondial des arts divinatoires dont fait partie l’astrologie pèse près de deux milliards d’euros.

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :