Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

La liberté – Révisions Bac Philosophie

Philosophie - Bac

Publié le 07/11/14Modifié le 09/01/20

La notion de liberté peut se définir au moins de deux manières, d'une part comme liberté objective et extérieure, définie par l'ordre social, juridique et politique, et d'autre part comme liberté subjective et intérieure, définie par l'âme ou la conscience. Le premier sens est le sens originel du mot "liberté", le sens antique grec et romain, par lequel on peut définir la liberté comme condition sociale, juridique et politique objective qui permet à l'individu d'agir au sein de la société, de concert avec les autres, et notamment de participer à la vie publique et politique en tant que citoyen. Mais la liberté peut également se définir comme faculté morale, psychologique et métaphysique, c'est-à-dire faculté subjective, intérieure à l'âme ou à l'esprit, qui permet à tout être humain d'agir ou de penser par lui-même quelles que soient ses conditions d'existence, notamment sociales, juridiques et politiques. Ce dernier sens s'est développé à la fin de l'Antiquité sous l'influence du stoïcisme et du christianisme. Trois questions sont abordées ici autour de la notion de liberté : être libre, est-ce faire ce que l'on veut ? Obéir, est-ce renoncer à être libre ? L'hypothèse scientifique du déterminisme remet-elle en question l'idée de liberté ?

 

Pour réviser les autres disciplines

rendez-vous sur le portail des révisions du bac.

Producteur : Pythagora, France Télévisions

Année de production : 2014

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :