Vidéo : L’histoire du cirque

vidéo suivante

Contenu proposé par

Arte
Arts et culture01:39

L’histoire du cirque

L'histoire des objets

Le cirque, c’est une longue histoire ! Il y a 3 500 ans, des Grecs téméraires proposés déjà des numéros d’acrobatie en sautant par-dessus des taureaux. Mais ce sont les Romains qui inventent le mot « cirque » qui veut dire « cercle ».

Le cirque dans l’Antiquité et au Moyen Âge

Les Romains construisent d’immenses amphithéâtres où le peuple vient d’assister à des jeux, combats mortels entre gladiateurs ou prisonniers dévorés par des fauves. A l’époque, le cirque, ce n’est pas vraiment pour les enfants !

Heureusement, au Moyen Âge, on change d’ambiance. Les gens ne vont plus au cirque, ce sont les habitants qui se déplacent de villes en villes. Ils se produisent dans la rue ou sur des estrades, c’est le temps des saltimbanques, des jongleurs et des montreurs d’ours, un métier parfois risqué.

La naissance du cirque moderne

Il faut attendre le XVIIIe siècle pour voir arriver le cirque traditionnel grâce à un Anglais Philip Astley qui loue un terrain à côté de Londres pour proposer des numéros de dressage de chevaux. Rapidement, les premiers chapiteaux et la fameuse piste circulaire apparaissent. Autre nouveauté : la parade. Les artistes sillonnent les rues pour annoncer le spectacle aux habitants ravis. Acrobates, dresseurs d’animaux, musiciens et clowns enchainent tout un tas de numéros pour le plaisir des grands et surtout des petits.

Enfin, à partir des années 1950, pour résister à la télévision, les spectacles se transforment. Mélange de poésie et de technologie dernier cri, comme le numérique et la vidéo, le nouveau cirque continue de faire vivre l’une des plus anciennes formes de spectacle !

Producteur : Arte GEIE

Année de copyright : 2015

Année de production : 2015

Publié le 09/12/19

Modifié le 22/07/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par