Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Pourquoi envoie-t-on un nouveau robot sur Mars ?

1 jour, 1 question
Publié le 29/05/18Modifié le 21/11/19
sso_title
sso_description

Le 5 mai 2018, en Californie, la NASA a fait décoller une fusée dans le cadre d’une mission nommée InSight. Cette fusée va faire un voyage de 7 mois dans l’espace et parcourir plus de 485 millions de kilomètres. Direction : Mars ! Elle transporte avec elle un nouveau robot très sophistiqué, qui ressemble à une plateforme d’un mètre et demi. À son arrivée, celui-ci atterrira en douceur sur Mars et ne pourra plus se déplacer. Son objectif ? Examiner le sous-sol de la planète rouge pendant 2 ans. Une première !

Mais comment ce robot va-t-il s’y prendre ?

Après l’atterrissage, deux panneaux solaires vont d’abord se déployer automatiquement pour capter l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Ensuite, un bras télécommandé déposera sur le sol un sismomètre. C’est un appareil ultra-précis qui enregistre toutes les vibrations. Il détectera les tremblements de terre, même très petits, et permettra aux scientifiques de déduire la composition du sol et l’épaisseur des différentes couches de roche. Le robot installera une deuxième machine qui s’enfoncera dans le sol jusqu’à 5 mètres. Elle y placera des capteurs pour mesurer la température du sous-sol. Les données recueillies aideront les scientifiques à mieux connaître l’histoire de Mars…

… et donc à mieux comprendre l’évolution des autres planètes dites « rocheuses », comme Mercure, Vénus ainsi que notre planète Terre.

Nom de l'auteur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Voir plus