Vidéo : Un étrange mariage (Conte de Mayotte)

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Un étrange mariage (Conte de Mayotte)

Les contes et comptines de Lili

Un étrange mariage est un conte mahorais sur la naissance du baobab.

 

-Hallé hallélé !

 

-Gombé !

 

Il était une fois, une sorcière très très mince, qui vivait dans une savane très éloignée, avec toutes sortes d’animaux familiers et sauvages.

 

Des makis, des roussettes, des chats, des chiens, mais aussi des grenouilles, des serpents et même des scolopendres.

 

Un jour, elle rencontra un sorcier et l’épousa. C’était un vrai monstre, gros et gras comme un baobab, les cheveux crépus, la bouche crochue, le nez pointu. Sa barbe ressemblait à un plumage, son visage paraissait toujours en colère, ses yeux brillaient comme un soleil. Ses ongles étaient pointus comme des griffes de dragon et ses narines, si grosses, qu’un homme aurait pu y pénétrer.

 

Cinq ans après le mariage, ils recueillirent un petit enfant perdu et le sorcier décida de l’élever. Mais un jour, où il était parti chercher de quoi manger, la sorcière se jeta sur l’enfant et le dévora. Le soir, le sorcier demanda à sa femme où était l’enfant.

 

- Il vient de partir chercher de l’eau, répondit la femme.

 

Le lendemain, lorsqu’il se trouva seul, le sorcier interrogea sa baguette magique qui lui raconta tout ce qui s’était passé pendant son absence.

 

Après avoir découvert que l’enfant avait été dévoré, il attendit le retour de sa femme et lorsqu’elle arriva il la transforma en un gros baobab qui se trouve encore à l’entrée de la case.

 

Si un jour, vous voyez un baobab tout seul, près d’une case, alors pas de doute, c’est bien la sorcière qui se trouve là, attendant que son mari veuille bien lui pardonner.

 

- "Nigaku teu reu zahu navi atu"

 

Un étrange mariage

Auteur : Collège Du Centre

Gravure et mise en page : Archipel

Collection : Grain D'Encre

Editions du Baobab / Servedit

Réalisateur : Vianney Sotès

Producteur : Bérénice Média Corp.

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 01/12/20

Modifié le 04/12/20

Ce contenu est proposé par