Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Que ce soient dans les journaux de presse écrite ou sur Ie Web, écrire un article de presse nécessite de respecter certaines règles de présentation et d’écriture. Comment rédiger un article ?

 

Un article de presse répond à des règles bien précises. Il faut d’abord trouver un sujet qui intéresse le lecteur auquel on veut s’adresser. Le rédacteur peut s’inspirer de l'actualité ou d’un thème plus magazine (exemple : le chocolat ou les traditions de la fête de Pâques). Une fois le sujet choisi, il est important de déterminer « un angle ». Une formule qui signifie que le rédacteur doit tenir un point de vue tout au long de son article. Si l’on écrit sur les allergies au printemps, il y a plusieurs angles possibles : les effets de la pollution sur les voies respiratoires, les conséquences des allergies sur les personnes fragiles, ou encore quels végétaux provoquent des allergies… Si l’article traite plusieurs angles à la fois, le texte risque de partir dans toutes les directions et le lecteur décrochera.

La règle des 5 W

Un bon article doit aussi répondre à cinq questions : qui ? quand ? quoi ? où ? pourquoi ? On appelle cela la règle des 5 W, parce que son origine est anglaise (Who ? When ? What ? Where ? Why ?). Grâce à ces questions, le lecteur sait de qui l’on parle, ce qui est arrivé, à quel endroit, quel jour et pourquoi… Une fois lancé dans l’écriture, le style devra être clair, les phrases pas trop longues et sans trop de mots compliqués (rien de plus illisible qu’un texte contenant plein de noms scientifiques, par exemple). Quand le sujet le permet, il n’est pas interdit d’employer un peu d’humour.

Faire plus court pour le Web

Les règles sont les mêmes pour un article à publier sur le Web. Ce qui diffère, c’est la longueur des phrases et des articles. Comme il est un peu plus difficile de lire sur un écran d’ordinateur, il est recommandé de « faire court ». Enfin, la dernière obligation est de vérifier l’information que l’on publie. Le rédacteur est responsable de ce qu’il écrit ; il se méfie des rumeurs et des informations qui se transmettent de bouche à oreille. Ce point est essentiel pour ne pas diffuser des erreurs… que l’on écrive pour un journal de presse écrite ou sur Internet.

Myriam Rembaut

Publié le 26/03/14

Modifié le 13/11/19

Retrouve ce contenu dans :