Méthodo : faire une recherche documentaire

Que ce soit pour un exposé, un mémoire, une thèse, ou pour votre connaissance personnelle, ce processus est indispensable mais néanmoins compliqué.

Voici une multitude de conseils organisés en un processus en 5 étapes :

Définir le sujet

Nous allons nous appuyer sur un exemple.

Partons du sujet d’étude suivant : « L’inclusion scolaire des enfants autistes ».

 

Quel est mon sujet ?

→ L’inclusion scolaire des enfants autistes.

 

Quels sont les concepts à utiliser ? Quels sont les principaux mots clés ?

→ Mots clés : Inclusion, autisme, handicap, milieu scolaire, enfants autistes

 

N.B : Un mot clé décrit le sujet d’un document. Il provient d’un vocabulaire préétabli et ne correspond pas toujours au vocabulaire courant

 

Quel est le contexte de votre recherche ?  

→ approche théorique : adopter une approche psychologique

→ champ géographique : étudier l’inclusion scolaire dans le 19ème arrondissement de Paris

→ période de la recherche : étudier l’inclusion scolaire depuis le début des années 2000

 

De quelles informations avez-vous besoin pour traiter votre sujet ?

→ Historiques : examen de l’évolution de l’inclusion scolaire

→ Statistiques : combien d’institutions accueillent des enfants autistes ? combien d’enfants autistes sont concernés par l’inclusion scolaire ?

→ Juridiques : quel est le cadre législatif pour l’accueil des enfants autistes ?

→ Sociologiques : quelles sont les représentations sociales de l’autisme dans la société ?

 

Ces orientations sont indicatives et sont étroitement liées à la discipline à laquelle vous êtes inscrit.

Rassembler l’information de base

Consultez les ouvrages de référence :

  • Encyclopédies (vue d'ensemble du sujet)
  • Dictionnaires (signification des termes, définition linguistique)

Complétez cette recherche d'information de base en consultant :

  • des dictionnaires spécialisés
  • des traités
  • des manuels

N.B : Pensez à noter ce que vous trouvez et où vous l’avez trouvé car vous pourrez être amené(e) à faire des vérifications, des citations. Relevez les références bibliographiques complètes : auteur, titre, éditeur, date, ville…

Déterminer les types de documents pertinents

Après la rechercherche de base, interrogez-vous sur le type de documents qui seront susceptibles de vous donner l'information la plus pertinente par rapport à votre sujet. Il peut s'agir de :

  • Monographies (livres)
  • Mémoires (de DU, DIU, L3, M2P ou M2R)
  • Thèses (de doctorat)
  • Actes de colloques
  • Rapports
  • Articles de périodiques
  • Archives (d'auteurs ou d'institutions)
  • Documents audiovisuels
  • Arrêtés et autres textes juridiques (circulaires, lois, décrets)

Chercher les références

Consultation des bibliographies établies

La bibliographie est constituée de l'ensemble des documents relatifs à un domaine ou à une problématique, généralement établie par des spécialistes. C’est une liste, classée selon certains critères, permettant le repérage des documents référencés.

Votre sujet fait écho à des thèmes que vous aurez abordés au cours de votre formation. Les auteurs de référence de la discipline auront été évoqués et peuvent constituer un point de départ pour vos recherches bibliographiques. En effet vous commencerez par consulter les bibliographies de ces auteurs pour ensuite enrichir vos recherches.

Les bibliographies sont à consulter en début de recherche, elles vous permettront de repérer les titres importants.

N.B : Pensez à noter ce que vous trouvez et où vous l’avez trouvé car vous pourrez être amené à faire des vérifications, des citations.

Relevez les références bibliographiques complètes : auteur, titre, éditeur, date, ville…

Interrogation des catalogues

Utilisez les catalogues des bibliothèques (le catalogue recense l’ensemble des documents de la bibliothèque).

Ces catalogues sont consultables en bibliothèque ou en ligne.

Chaque base de données ou base bibliographique possède sa propre syntaxe. La plupart du temps, une aide en ligne est proposée.

Interrogez les bases de données des articles de presse (journaux d’actualité ou revues)

Ces bases de données sont généralement accessibles via les bibliothèques universitaires (Europresse, CD-RAP, Généralis)

  • La recherche par auteur ou par titre
  • A partir des références bibliographiques que vous aurez trouvées, vous rechercherez :
    - soit un ouvrage spécifique (recherche par auteur + titre)
    - soit les différents ouvrages d’un même auteur (recherche par auteur)
  • La recherche par mots clés
    Vous interrogerez le catalogue à partir des mots clés que vous aurez listés.

Conseils  pour la saisie des mots-clés

  • les mots clés
    Ils doivent être : courts (pas de phrase) - non accentués - en minuscule
    Quand une base de données présente un index : le consulter (l’index présente les différentes formes d’un mot clé)
    Reprenons l'exemple précédent, les mots clés sont les suivants : inclusion, autisme, handicap, milieu scolaire, enfants autistes
    Votre recherche peut commencer par le mot clé le plus important : « Inclusion »
  • les opérateurs logiques
    ET (AND)
    OU (OR)

    Selon notre exemple, vous élargissez votre recherche en ajoutant l'épithète « scolaire » ou le mot « autistes »
    « Inclusion » ET « scolaire »
    « Inclusion » ET « autistes »
    « Inclusion » OU « scolaire »
    « Inclusion » OU « autistes »

Quelques catalogues consultables en ligne

 

Présenter une bibliographie

Définition

Une bibliographie est l'ensemble des documents (appelés généralement « références ») utilisés pour sa recherche.

Elle doit permettre à tout lecteur de retrouver le document cité dans votre travail ou dont vous vous êtes inspiré pour son élaboration.

  1. Certains directeurs souhaitent que seules les références citées soient reportées dans la bibliographie.
  2. D'autres souhaitent que tous les documents, ceux que vous avez effectivement cités et ceux dont vous vous êtes inspirés apparaissent dans la bibliographie.

 Attention : vous devez suivre les indications de votre directeur de mémoire ou de tout autre document qui vous aura été spécifié comme étant la référence à suivre en la matière.

Présentation de la bibliographie : règles

 

► Attention, reportez-vous aux conseils de votre directeur de mémoire s’ils différent des règles standart et respectez scrupuleusement le style (majuscule, minuscule, italique) et la ponctuation ( , . « » ).

 

Présentation des périodiques

NOM Prénom, « Titre de l’article », Titre du périodique, année de publication, volume, fascicule, numéro, pagination.

 

Articles de périodiques (et tirés à part)

NOM Prénom. Titre de l’article. Titre du périodique, année de publication, volume,Fascicule, numéro, pagination

Lorsque le nombre d’auteurs est supérieur à trois : je cite les trois premiers suivis de « et al. »

Lorsque le ou les auteurs sont des auteurs personnes morales ou collectivités auteurs (par exemple : ANSP, BNF...), je cite le ou les personnes morales en tant qu’auteurs. Il est important de développer le sigle : ANSP : Agence Nationale des Services à la Personne...

 

Articles tirés d'un ouvrage collectif

NOM Prénom, « Titre de l'article », Titre du périodique, Année de publication (ou de mise à jour), vol., n°, pagination.

 

Monographies

Si le nombre d’auteurs est supérieur à trois, citer les trois premiers suivis de « et al. »

Si le ou les auteurs sont des auteurs personnes morales ou collectivités auteurs, citer le ou les personnes morales en tant qu’auteurs. Développer le sigle en minuscules.

NOM Prénom, Titre de l’ouvrage, Ne édition, Tomaison, Ville d’édition, Editeur, année d’édition, nombre de vol., nombre de pages. (Nom de la collection ; n° dans la collection)

 

Commentaires

Nom de l’auteur en romain suivi d’une virgule, Titre en italique, sans guillemets. ATTENTION : la virgule qui suit est en romain. Indication de la ville d’édition (précisez éventuellement le pays entre parenthèses si nécessaire), virgule, nom de l’éditeur, virgule, date d’édition, POINT. N’oubliez pas le point à la fin ! Si vous utilisez l’édition récente d’un texte ancien, précisez la date de publication originelle.

Exemple : Michelet, La Sorcière [1862], Paris, Gallimard, 1977.

Ouvrage collectif

Collectivités auteurs (exemple : Ordre National des Médecins), Titre de l’ouvrage, Ne édition, Tomaison, Ville d’édition : Editeur, année d’édition, nombre de vol., nombre de pages. (Nom de la collection ; n° dans la collection)

 

Citation d’un chapitre d’un ouvrage collectif

NOM Prénom, « titre du chapitre », In NOM Prénom (sous dir.), Titre de l’ouvrage, Ne édition, Tomaison, Ville d’édition : Editeur, année d’édition, nombre de vol., nombre de pages. (Nom de la collection ; n° dans la collection)

 

Congrès ou colloques

Intitulé du congrès (n° de la session ; année de la session ; Lieu du congrès), Titre du congrès, Ville d’édition, Editeur, année d’édition, nombre de pages.

Congrès paraissant dans une revue (à traiter comme un article paru dans une revue)

 

Thèses

NOM Prénom, Titre de la thèse sous la direction de NOM Prénom du directeur de thèse, Discipline, Lieu de soutenance, Université de soutenance, année de soutenance, nombre de pages.

 

Documents électroniques

Reportez-vous à l’article de Rosaire Caron dont la référence figure ci-dessous :

Caron, Rosaire. « Comment citer un document électronique ? ». In Université Laval.

Bibliothèque. Site de la Bibliothèque de l'Université Laval, [En ligne]

www.bibl.ulaval.ca/doelec/citedoce.html

 

Quand faut-il
mettre une majuscule
dans les titres ?

 

Tout titre doit être écrit en italique.

Commencant par un article défini (LE, LA, LES), les mots d’un titre d’ouvrage prennent la majuscule jusqu’au premier substantif compris.

Les Fleurs du mal ; Les Liaisons dangereuses ; Cinq Grandes Odes.

 

Si le titre commence par un article indéfini (UN, UNE, DES) ou un adverbe, seul le premier mot (l’article ou la préposition) prend la majuscule.

Un prêtre marié ; Une martyre ; Une poignée de seigle ; Des enfants perdus.

 

On applique la même règle dans le cas de prépositions ou d’adverbes, etc.

À rebours ; De la tolérance ; En marchant dans la plaine.

 

NB : La même règle s’applique au titre d’un article de revue.

Classement des références d'une bibliographie

► Attention, reportez-vous aux conseils de votre directeur de mémoire s’ils différent des règles suivantes.

 

La classification la plus utilisée est celle qui est effectuée par ordre alphabétique des noms d'auteur, ou du titre lorsque la publication est anonyme (système Harvard).

Une bibliographie doit être présentée de façon homogène dans le style choisi pour chaque élément.

Une référence bibliographique est constituée d’éléments (auteur, titre, édition, ville, année) indispensables pour le lecteur.

Trois façons de noter les références : 

  • Le système Harvard (alphabétique)
    Les références sont classées par ordre alphabétique. Dans votre texte, les références sont appelées par le nom du premier auteur et l'année de parution du document cité (exemple : Lartigue (de), 1910)
  • Le système Vancouver (numérique)
    Il s'agit d'une classification où les références sont numérotées selon l'ordre d'apparition dans l'article. L'alphabet n'est pas pris en compte. Lorsqu'une référence est citée plusieurs fois, elle garde la même numérotation. C’est un système souvent adopté dans les revues de langue anglaise.
  • Le système mixte 
    Les références sont notées par ordre alphabétique et appelées selon cette numérotation dans le texte. Ce système est le plus pratique à la lecture. C’est un système souvent adopté dans les revues de langue française.

Publié le 01/09/2021

Modifié le 28/09/2021

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cet article sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte