La guerre de 1914-1918 (Première Guerre mondiale)

Comment comprendre la Première Guerre mondiale ?

Elle est connue sous les noms de Grande Guerre, de World War I en anglais, ou encore de « guerre qui mettra fin à toutes les guerres »...

De 1914 à 1918, l'Europe et une partie du monde s'engagent dans la première guerre totale de l'histoire. Chacun des pays belligérants mobilise l'ensemble de ses moyens militaires, politiques mais aussi industriels pour l'emporter, au prix d'importantes conséquences sociales et matérielles pour les populations civiles.

La Grande Guerre commence le 28 juillet 1914. L'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand d'Autriche à Sarajevo par un jeune serbe nationaliste, le 28 juin 1914, est l'évènement déclencheur d'une grande crise diplomatique entre l'Autriche-Hongrie et le royaume de Serbie. Diverses alliances internationales se sont forgées depuis des décennies et suite à l'ultimatum lancé par l'Autriche-Hongrie, toutes les grandes puissances européennes se retrouvent en guerre. Le conflit se généralise à d'autres zones géographiques, tel un jeu de quilles. 

Après plusieurs années où les affrontements se sont enlisés, la guerre vit les prémices de son dénouement en mars 1917, avec la chute du gouvernement russe. Le gouvernement russe révolutionnaire signe un accord de paix avec les puissances centrales en mars 1918. L’empire austro-hongrois puis l’Allemagne demandent un armistice successivement le 4 novembre et le 11 novembre 1918. C'est la fin du conflit.

Avec plus de 9 millions de morts parmi les combattants et sept millions parmi les civils, c'est une des guerres les plus mortelles de l'histoire. Elle a permis des changements politiques majeurs avec la fin des empires allemand, russe, austro-hongrois et ottoman. La carte des frontières de l’Europe change. Plusieurs nations accédent à l’indépendance.