Vidéo : « Voyage au bout de la nuit » de Louis-Ferdinand Céline

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Français03:54Publié le 09/08/2022

« Voyage au bout de la nuit » de Louis-Ferdinand Céline

Pas si classique

Un livre sulfureux à tout point de vue. A son retour de guerre, Ferdinand Bardamu est dégoûté de la vie. Il essaye différents continents, mais se rend compte que la brutalité et la misère sont partout. 

Quelle est l’histoire de Voyage au bout de la nuit ?  

Bardamu décide de partir à la guerre, celle de 1914-1918. Mais c'est une guerre de tranchées. Sur place, il découvre que la Grande Guerre est bien loin son idéal guerrier, et il s'avère être un lâche. Une solution s’impose à lui : déserter avec un ami, Robinson. Mais sa tentative est un échec. Devenu fou, il se retrouve à Paris dans un hôpital psychiatrique. Démobilisé, il est décoré puis retourne à la vie civile. Il s’embarque pour l’Afrique et découvre la brutalité du colonialisme. Gérant d’un comptoir commercial, il tombe malade et cède de nouveau à la folie. Il part pour l’Amérique, mais sa condition ne s’améliore pas. Revenu en France, il devient médecin et multiplie les expériences traumatisantes.

Qu'est-ce qui rend Voyage au bout de la nuit si classique ?

Porté aux nues par les communistes, le roman est un succès à sa sortie en 1932 : critique de la guerre, du colonialisme, de la banlieue, de la misère... Tout le programme du Parti y est concentré en quelques pages. Il est également récompensé par un prix Renaudot, et manque de peu le Goncourt, par son style d’écriture, particulièrement vulgaire, qui se veut avant tout anti-bourgeois.

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2021

Publié le 09/08/22

Modifié le 10/08/22

Ce contenu est proposé par